Yves Lebaudy et Didier Pingault ordonnés diacres permanents

Didier Pingault et Yves Lebaudy ont été ordonnés diacres permanents par Mgr Boulanger le dimanche 12 novembre en la cathédrale de Bayeux. Le diocèse compte désormais 23 diacres permanents. Qui sont les deux nouveaux ordonnés ?

Agé de 59 ans, vrai bocain de par sa naissance à Bernières-le-Patry (comme son épouse), Yves Lebaudy est marié à Monique depuis 1979 et père de quatre enfants. Didier Pingault, 54 ans, est quant à lui né à Craon en Mayenne. Il s’est marié à Guylaine en 1994, union de laquelle sont également nés quatre enfants.

Yves exerce le beau métier d’agriculteur à La Graverie, à quelques kilomètres au nord de Vire dans une exploitation céréalière. Il a laissé de côté l’activité laitière il y a quelques années. Monique est salariée de l’hôpital de Vire, au poste de responsable de l’aumônerie catholique de l’établissement. Didier, qui a travaillé pendant près de trente ans dans le négoce avec la direction d’agences dans le domaine du chauffage sanitaire, vient d’entamer une véritable reconversion professionnelle. Il travaille désormais comme chargé de missions auprès des Apprentis d’Auteuil à Rouen, avec principalement le suivi des chantiers sur Lisieux et sur les autres établissements normands. Il a repris parallèlement des études à l’Institut d’Administration des Entreprises de Caen. Son épouse Guylaine travaille comme hôtesse d’accueil dans le secteur bancaire à Caen.

 

Des engagements au service des autres

En effet, tant pour Yves que pour Didier, les engagements dans la vie civile et dans l’Eglise ne sont pas que des apparences. Yves, de par sa profession d’agriculteur, a été élu à la chambre d’agriculture du Calvados pendant 18 ans. Il a siégé au Tribunal des affaires sociales et termine son mandat au tribunal des prud’hommes. Il s’est engagé également auprès de la Commission d’indemnisation des victimes d’infractions (CIVI). La CIVI est une commission spéciale, siégeant dans chaque tribunal de grande instance, dont le rôle est de faciliter l’indemnisation des victimes d’infractions pénales. Avec 40 autres agriculteurs, Yves travaille depuis dix ans à un projet de méthanisation sur son secteur de Vire. Du côté ecclésial, il préside (avec d’autres laïcs) aux funérailles chrétiennes sur la paroisse St-Jean du Bocage depuis cinq ans. Il anime aussi deux chorales. Avec son épouse il est responsable diocésain du centre de préparation au mariage et il a participé plusieurs fois au pèlerinage des jeunes à Lourdes.

Lourdes, voilà un lieu commun aux deux hommes. Didier a découvert la cité mariale en tant qu’hospitalier chez les dominicains à travers le pèlerinage national du Rosaire il y a de nombreuses années. C’est d’ailleurs là qu’il a rencontré Guylaine. Il y a pris différentes responsabilités au cours du temps et fait partie également de l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes. Dans ces deux hospitalités Didier y a fait son engagement au service de ses frères malades. Le couple a vécu à Nantes, à Vannes puis s’est installé dans le quartier de Venoix à Caen en 2007. A leur arrivée dans le Calvados, Didier et Guylaine ont inscrit leurs enfants chez les Scouts et Guides de France, au groupe Savorgnan de Brazza. Ils s’y sont investis aussi comme animateurs Cléophas pour ensuite devenir responsables adjoints de groupe. En 2014, ils ont prononcé leur engagement dans le mouvement au service des jeunes. Didier au niveau de sa paroisse est responsable des servants d’autels et fait partie des équipes liturgiques. Il représente les mouvements éducatifs au conseil diocésain de pastorale depuis un an.

Alexandre Barbé

A lire, l’homélie de Mgr Boulanger pour les ordinations diaconales d’Yves Lebaudy et Didier Pingault.

A voir, notre reportage photos ci-dessous.

Ordinations diaconales Lebaudy-Pingault Novembre 2017