Homélie – Confirmations adultes – Pentecôte 2016

Jésus dit :

L’Esprit saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout.

Chers amis,
Beaucoup de personnes imaginent que la vie ressemble une longue plage au bord de la mer qu’on pourrait parcourir avec des tongs aux pieds. Or la vie d’un être humain mais aussi la vie chrétienne ressemblent à un chemin rocailleux et abrupt. Il faut de bonnes chaussures pour l’emprunter. Comme on le dit souvent: « Ce ne sont pas les difficultés du chemin qui font mal aux pieds mais le caillou que tu as dans ta chaussure. » Le caillou ressemble souvent à ce pessimisme qui marque notre époque et ce manque de confiance. Alors la vie devient grise et parfois bien sombre. Vous ne pouvez diminuer la nuit, mais vous pouvez augmenter la lumière. La confiance est du côté de la lumière. Notre monde a besoin de la foi des chrétiens. Or, nous faisons l’expérience douloureuse de notre manque de foi, de notre manque de confiance dans le Christ. Alors nous critiquons nos contemporains et notre société. Comme c’est facile et peu courageux ! On ne perd pas la foi comme ses clés de voiture, mais c’est la volonté de croire qui faiblit. De même qu’on ne peut posséder l’eau qu’en la buvant, de même on ne peut posséder la foi qu’en la vivant, qu’en la faisant passer dans le cœur. Foi et joie riment bien ensemble et vont de pair. Si les chrétiens sont tristes et inquiets, c’est parce qu’ils manquent de foi.
La première chose que reçoivent les disciples quand Jésus est là au milieu d’eux c’est la paix. Mais ne confondons pas. La paix dont parle l’Evangile ce n’est pas la paix des braves après une guerre ou encore la tranquillité au sens de « foutre la paix à quelqu’un. » La paix que Jésus veut nous donner signifie à la fois la confiance et la joie. C’est la grâce que nous allons demander pour vous. Puissiez vous grandir dans la confiance d’abord en Dieu, puis en vous même et dans les autres. Puissiez-vous être heureux de devenir chrétiens car on ne cesse de devenir chrétiens. Jésus dit : « Heureux ceux qui croient ». Est-ce vrai pour vous ?

 

Voici quelques uns de vos témoignages :

· « Cela fait 4 années que je songe à la confirmation et que je chemine, petit à petit, à mon rythme. Maintenant je suis prête à recevoir ce sacrement car je connais le sens qu’il va prendre dans ma vie chrétienne. Je souhaite recevoir ce sacrement et la force de l’Esprit Saint pour me conforter dans la foi, qu’il continue à me guider, à y voir plus clair, à garder confiance et à m’aider dans mes choix. Qu’il me donne encore et toujours la force de continuer à me battre, à me relever lorsque je tombe, et à me dire que Dieu est là, à mes côtés pour m’aider à passer tous les moments difficiles et d’épuisement que je traverse parfois. Enfin, à réussir à trouver la voie pour arriver à pardonner. »
· « Le Seigneur est présent depuis ma naissance. Je n’avais pas pris le temps de le voir mais aujourd’hui tout a changé. Je lui ai ouvert les portes de mon cœur et il est entré pleinement en moi. Je me sens reconnu comme enfant de Dieu ».
· « Quand j’ai entendu dire à la fin de la messe par le prêtre de la paroisse que l’on pouvait s’inscrire à la Confirmation pour les adultes, une grande joie s’est emparée de moi. J’avais toujours espéré ce jour. L’Esprit-Saint c’est l’Amour du Christ qui règne sur terre. Il nous transmet cet amour, cette force intérieure, cet esprit de bonté. II faut le partager avec les autres ».
2) Quand arriva la Pentecôte, les disciples se trouvaient réunis tous ensemble…Ils furent tous remplis de l’Esprit Saint…Ils proclamaient les merveilles de Dieu.
Les disciples sont réunis au Cénacle autour de Marie, là où Jésus a célébré l’Eucharistie avant sa mort. C’est parce qu’ils étaient unis dans la prière et le partage qu’ils furent remplis de l’Esprit saint. Nous allons demander à l’Esprit Saint de vous donner le don de la prière et du partage et surtout de rejoindre d’autres chrétiens pour prier avec eux. Vous avez déjà commencé à faire cette expérience. Voici quelques témoignages :
· « Ma confirmation sera l’occasion de dire au Seigneur que je ne l’ai pas oublié. J’essaie de mener aujourd’hui une vie chrétienne car je la considère comme une part essentielle de ma vie actuelle ».
· Le moment de prière avec la communauté chrétienne me rend plus sereine. Je m’aperçois que le Seigneur prend désormais une place importante dans la vie au quotidien.
– le moment de prière est un besoin pour moi de me ressourcer.
– j’ai reçu plusieurs signes dans la vie qui me montrent que j’existe pour Dieu. Par ce sacrement, je veux lui montrer qu’il existe pour moi et que son Amour, je le prends pour modèle.

3) Tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux là sont fils de Dieu », dit Saint Paul.
Les dons de l’Esprit Saint sont d’abord pour vous mais aussi pour toute la communauté chrétienne, mais encore bien au-delà. Ils sont pour votre famille, pour votre voisinage, pour les collègues de travail. Le témoignage commence d’abord par votre vie. On témoigne souvent plus par sa vie que par ses paroles. Comment allez vous vivre ce témoignage, même si la semaine prochaine vous n’oserez pas dire aux collègues que vous avez été confirmés ? Voici quelques témoignages :
– « L’engagement dans la vie de l’Eglise est pour moi quelque chose de très important. J’ai la chance d’accompagner des jeunes et de témoigner de ma foi… mais il y a aussi des moments de découragement. J’espère que la Confirmation m’apportera la force nécessaire pour continuer à croire en Jésus et à ne pas laisser tomber parce que c’est trop dur ».
– « C’est grâce à mon fils qui a demandé la Confirmation, et que j’ai accompagné, que moi-même j’ai désiré recevoir ce sacrement. Dans le climat d’indifférence religieuse qui est le nôtre aujourd’hui, nous avons besoin de nourrir notre foi et de recevoir les dons du Saint Esprit pour oser dire que nous sommes fiers d’être chrétiens. »
Frères et Sœurs, rappelez-vous : notre GPS à nous les chrétiens c’est l’Esprit Saint. N’oubliez pas de le consulter pour qu’il vous guide sur le chemin de la vie chrétienne. Alors bonne route et prions avec tous ceux qui aujourd’hui demandent à recevoir le souffle de l’Esprit Saint.

+ Jean-Claude BOULANGER
Évêque de Bayeux- Lisieux