Décembre 2017

Au moment où j’écris l’édito, les médias nous rappellent que les restos du cœur s’ouvrent aujourd’hui même. Ils sont nombreux ceux qui travaillent pour qu’il y ait, comme le chante Francis CABREL, «un peu plus d’amour que d’ordinaire». Mais ils sont toujours aussi nombreux celles et ceux qui vivent dans la précarité, la pauvreté, la rue et la misère. Et ils sont hélas nombreux ces lieux d’accueil, de soutien, d’écoute, d’aide où peuvent venir ceux qui n’ont rien et dont la vie au quotidien est une galère, pour essayer de tenir bon encore une fois. Ceux qui travaillent dans la solidarité disent : «on est là, mais ce serait tellement mieux si on était pas là car ça voudrait dire qu’il y a moins de pauvres à soutenir !» Malheureusement ça ne va pas en s’améliorant et les écarts se creusent de plus en plus, la fracture sociale ne cesse de grandir.

Au moment où nous allons entrer en Avent, alors que nous allons prier le «Père» autrement, les paroles du pape François pour la 1ère journée mondiale des pauvres, résonnent encore à nos oreilles : «Aux disciples qui demandaient à Jésus de leur apprendre à prier, il a répondu par les paroles des pauvres qui s’adressent au Père unique dans lequel tous se reconnaissent comme frères. LeNotre Pèreune prière qui s’exprime au pluriel : le pain demandé est ‘‘notre’’, et cela comporte partage, participation et responsabilité commune. Dans cette prière, nous reconnaissons tous l’exigence de surmonter toute forme d’égoïsme pour accéder à la joie de l’accueil réciproque.» Cette prière, qui comporte comme deux parties nous tourne d’abord vers Dieu et nous invite à vivre le premier commandement : l’amour de Dieu. Que ton nom … que ton règne … que ta volonté. Mais dans les 4 demandes qui suivent, la prière nous invite à vivre le second commandement : l’amour du prochain sans lequel le premier n’est pas possible. Donne-nous notre pain … pardonne-nous … comme nous pardonnons

On dit souvent que nous sommes devenus individualistes, égoïstes ou prudents. Et si Noël 2017 était pour nous l’occasion de faire mentir cette rumeur ? Pourquoi ne pas essayer de vivre un Noël plus solidaire encore que les années passées, en osant quelques gestes concrets, comme par exemple :

donner du temps dans une association solidaire,
participer au repas de Noël à la paroisse pour vivre un Noël autrement,
accueillir à sa table le jour de Noël une famille qui vit dans un squat,
réduire le prix qu’on met dans les cadeaux et donner la différence à une association,
proposer à sa famille de ne pas acheter de cadeaux, mais de donner l’équivalent à une association ou des personnes qui sont dans le besoin,
Accueillir un voisin ou une voisine seule ou un étudiant étranger, pendant les fêtes    etc. …

Chacun saura bien discerner en son cœur ce qu’il pourra faire.

 

Bon Avent ! Bonne préparation à un Noël moins solitaire et plus solidaire !
Laurent LAIR

Télécharger le journal complet de décembre 2017

Carte de la paroisse

Horaires des messes

Retrouvez les horaires des messes sur EgliseInfo, le site national.

Contact

Eglise St François
Place François Mitterrand - Hérouville St Clair
02 31 43 92 91
Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 17h à 18h30
Mercredi de 15h à 17h

Eglise Saint Gerbold à Blainville
Presbytère
06 31 84 56 94
Jeudi de 17h30 à 18h30

Eglise Saint Bernard à la Pierre Heuzé
21, place Champlain
Caen
06 31 74 86 20
Jeudi de 17h à 18h

Equipe

P. Laurent Lair, curé
605 Belles Portes
14200 Hérouville-Saint-Clair
06 79 50 28 25
lair.laurent@orange.fr

 

P. Michel Lemasson
prêtre coopérateur
605 Belles Portes
14200 Hérouville-Saint-Clair
06 84 03 36 74
michel_lemasson@hotmail.com

 

Soeur Catherine Cormerais
Carmélite de St Joseph
Permanente pastorale
6, place François Mitterrand
14200 Hérouville-Saint-Clair
02 31 43 92 91
saintemarie@bayeuxlisieux.catholique.fr

Journal paroissial

Télécharger le journal paroissial de janvier 2018.