“Je vous annonce une bonne nouvelle ! ”

C’est dans la nuit de Noël que cette bonne nouvelle est annoncée aux bergers par l’ange. Cette bonne nouvelle c’est la naissance du Sauveur qui,déjà, est lumière au coeur des ténèbres.

Dans notre monde aujourd’hui, la rapidité de l’information et son caractère souvent tragique peuvent nous laisser penser que l’humanité est définitivement plongée dans les ténèbres. Disciples du Christ nous pouvons nous laisser gagner par le pessimisme et le désespoir. Puisse cette fête de Noël nous rappeler que nous sommes invités à “annoncer une bonne nouvelle”.

A un enfant de maternelle, lors des célébrations de Noël, quand j’ai demandé : “quand on a une bonne nouvelle, qu’est ce qu’on fait ?” l’enfant a répondu: “on la dit à tous !”, et un autre rajoute “moi je la dit à mes parents, car ils sont vieux et leur mémoire baisse, et ils m’ont dit que Jésus cela était vrai.”

Alors si des enfants avec spontanéité annoncent la bonne nouvelle, osons au sein de nos familles et de nos communautés, annoncer la bonne nouvelle. Prenons le temps de relever les bonnes nouvelles en famille, dans la vie quotidienne et de nous réjouir des multiples engagements qui ont pour but d’humaniser le monde.

Que cette fête de Noël nous encourage à échanger les bonnes nouvelles, sans ignorer les difficultés du temps présent, car nous croyons que depuis Noël “la lumière brille dans les ténèbres, et que les ténèbres ne l’ont pas arrêtée.” (Jean1,5)

A chacune et à chacun d’entre vous, nous vous souhaitons un joyeux Noël ! Un Sauveur nous est né !

Au nom de l’équipe pastorale, Père Gérard PITEL