Philosophie

« En dépit des affirmations de plusieurs courants philosophiques, mais conformément à une saine philosophie confirmée par l’Écriture, il faut reconnaître la capacité que possède la raison humaine d’atteindre la vérité, ainsi que sa capacité métaphysique de connaître Dieu à partir du créé. C’est pourquoi la tâche, propre à la théologie, de comprendre le sens de la Révélation exige l’utilisation d’acquisitions philosophiques qui fournissent « une connaissance solide et correcte de l’homme, du monde et de Dieu », dont les affirmations puissent être assumées dans la réflexion sur la doctrine révélée. »

CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI, Instruction Donum veritatis sur La mission ecclésiale du théologien, 1990, au n°10

Cliquez ci-dessous sur le cours qui vous intéresse, vous en saurez plus!

Liste des cours

Dates et horaires

1er semestre, le lundi de 9h15 à 10h50

Dates : 18 et 25.09, 2, 9 et 16.10, 6, 13, 20 et 27.11, 4, 11 et 18. 12, 8.01 ; examen le 22.01

20h35 – 4C – Ref : P4

Descriptif

La réflexion morale peut chercher à établir les règles universelles du devoir, néanmoins elle peut également prendre une forme plus concrète en essayant d’étudier les différentes vertus qui conduisent au bonheur. Or saint Thomas d’Aquin permet aujourd’hui encore de renouveler la réflexion éthique en proposant une morale rationnelle très complète qui a pour lui un fondement métaphysique. Ce cours portera surtout sur les vertus intellectuelles et les vertus morales dans la Somme théologique. Il permettra aussi de montrer l’importance des affects dans la vie morale. Sans pouvoir étudier toutes les vertus envisagées dans la Somme théologique, le cours insistera sur la charité, mais également sur la prudence. Il s’agira de déterminer en quoi la vraie prudence est un acte d’intelligence de la singularité des situations.

Voici la fiche pédagogique détaillée à télécharger : Housset Emmanuel 2017 2018 (1)

 

.

Dates et horaires

2nd semestre, le lundi de 15h30 à 17h

Dates : 29.01, 5, 12 et 19.02, 12, 19 et 26.03, 9 et 16.04, 7, 14 et 28.05, exam : 04.06 2018

Cours : 18h – 4C,  Ref : P3

Descriptif

Comment penser que Dieu et l’homme agissent ensemble, sans réduire l’action divine au profit de l’action humaine, ou l’inverse ? Cette question fondamentale a donné lieu à de brûlantes controverses dans l’histoire de l’Église latine, dont nous sommes en partie les héritiers. À chaque fois, l’interprétation de la doctrine augustinienne se trouvait au centre des débats.

Fiche pédagogique détaillée à télécharger : Icard Simon 2017 2018 (1)

Photo T. MachefertCours du soir – 2nd semestre, le lundi de 20h30 à 22h

Dates : 5, 12 et 19 février 2018

4,5h 1C – Ref : CS3

Argument : La philosophie politique moderne s’articule autour d’une philosophie de l’individu donnant naissance aux deux notions politiques fondamentales de libéralisme et de démocratie. Or, l’avènement de l’individu se caractérise par la valorisation des deux valeurs fondamentales d’égalité et de liberté. La crise contemporaine de la modernité apparaît alors comme le point critique où l’articulation de ces deux valeurs d’une « société des individus » (Norbert Elias), apparait comme problématique, faisant parfois jouer « la démocratie contre elle-même » (Marcel Gauchet). Ces trois soirées de cours visent à éclairer les fondements du libéralisme politique et à expliciter les problèmes de fond posés par l’idée démocratique à partir d’analyses de philosophie et de sociologie contemporaine.

Fiche pédagogique détaillée à télécharger : Machefert Thierry 2017 2018 (1)