Santé

Mains d'enfants en couronne

Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux.

Je cherche un soutien

Vous êtes une personne malade, handicapée, hospitalisée… et vous avez besoin d’un soutien de la part de l’Eglise (accompagnement, rencontre avec un aumônier…).

Je veux aider !

Vous êtes une personne malade, handicapée ou hospitalisée… et vous voulez aider, rendre service, soutenir une action d’Eglise ?

Soignants et accompagnateurs

Vous êtes un personnel soignant, un accompagnateur, un visiteur de malades, et vous cherchez des informations spécifiques ?

Présentation générale

A l’écoute des questions d’aujourd’hui…

 

Que met-on derrière ce mot ‘SANTE’ ?

La possibilité, d’avoir de quoi construire et réaliser sa vie, d’être en forme autant qu’il est possible, physiquement, mentalement, socialement, tout cela c’est la santé.

Et la santé, c’est aussi cette possibilité de rebondir, au cœur des épreuves, et de goûter chaque matin la vie, même si on est fragile, même si on est un peu « cabossé ». Car la santé touche de vastes territoires et concerne la totalité de l’être.

La ‘PASTORALE de la SANTE’ dans tout cela ?

Le mot « pastorale » évoque le pasteur, le berger qui prend soin de ses brebis.

C’est une responsabilité évangélique que d’être aux côtés des plus fragiles. Mais nous n’en avons pas l’exclusivité. Notre travail est justement d’être en dialogue avec la société. Cela demande d’écouter et de regarder, de connaître les acteurs de santé que nous côtoyons, d’essayer de partager nos regards pour mieux répondre aux besoins des personnes.

Peut-on présenter la pastorale comme une écoute des besoins, comme une réalité qui tente de créer des liens, un véritable travail d’humanité, unis avec tous ceux et celles que nous rencontrons dans la mission qui nous est confiée ?

Dans les aumôneries des hôpitaux, dans les EHPAD et maisons de retraite, au domicile des personnes malades ou âgées visitées, c’est toujours la SANTE globale que nous voulons servir en étant attentifs aux chemins de quête spirituelle, en accueillant chacun, là où il en est.

La pastorale de la santé veut témoigner d’une certaine idée de l’Homme, de sa dignité fondamentale, même et avec ses fragilités. L’Homme est sacrement de Dieu, il est à la fois puissance et fragilité au cours de sa vie. C’est cette réalité qui nous tient à cœur, en équipe de pastorale santé pour veiller, accompagner et travailler à toujours plus d’humanité.

Avec toute l’équipe de la pastorale, je vous souhaite une belle année 2017, avec la force de l’Espérance.

 

                                                                                              Chantal DUCHESNE, DDPS

(Déléguée Diocésaine de la Pastorale Santé)

Présence d’Église dans le Handicap…. Présence du Handicap dans l’Église.

Vivre ensemble le handicap, l’inadaptation ou la maladie.

Main avec une graine qui pousseQu’est-ce que la PPH ?

Notre vocation, au sein du diocèse, est de tisser des liens avec tous les mouvements chrétiens tournés vers les handicaps (mentaux, sensoriels, physiques), les maladies chroniques (psychiques, physiques) et les familles, accompagnateurs et soignants touchés par ces difficultés d’adaptation de la vie.

La PPH pourquoi ?

Dans un monde qui privilégie la jeunesse, l’efficacité et la réussite, reconnaitre les limites et la finitude de nos capacités, c’est choisir de ne pas se couper de la part souffrante de l’humain.

La PPH favorisera l’aide au questionnement par l’expérience des mouvements, par des rencontres et des formations et nous aidera à découvrir combien nous sommes tous des personnes aimées de Dieu.

Et surtout : La PPH aura surtout pour rôle de promouvoir au sein des services et mouvements d’Église la vie des personnes touchées par le handicap ou en difficulté d’adaptation. La PPH contribuera à ce que chacun puisse vivre pleinement sa vie chrétienne et apporter sa part à l’annonce de l’Évangile en complémentarité d’action avec les acteurs du soin et avec tous les autres acteurs diocésains et ecclésiaux.

« Service Evangélique des Malades » ou aussi « Service de l’Evangile auprès des Malades »

Un véritable ministère de la présence où Dieu se révèle…

Mains d'une personne âgée

Le SEM est un service d’Église développé au niveau de chaque paroisse.

Des bénévoles sont envoyé(e)s par le curé, au nom de la communauté paroissiale, dans les EHPAD sur son territoire, chez des personnes à leur domicile, empêchées par leur maladie, leur handicap ou leur grand âge, de rejoindre la communauté.

Le service rendu par les membres du SEM est un service fraternel de visite, d’écoute et d’accompagnement.

Cheminer avec les personnes c’est :

– Être attentif à leurs attentes et à celles de leur entourage (famille, aidants, auxiliaires de vie, etc…)

– Respecter la liberté de conscience et de croyance des personnes rencontrées

– Veiller à la discrétion et à la confidentialité de ce qui est partagé.

– Prier avec les personnes qui partagent notre foi.

– Répondre aux demandes de sacrements (onction des malades, sacrement de réconciliation) et savoir les proposer.

– Porter la communion.

– Être témoin de la tendresse de Dieu pour tout homme.

Ce service est le même dans les EHPAD où des conventions diocésaines sont établies avec les établissements, en conformité avec la loi de 1905 concernant la séparation de l’église et de l’état.

J’étais malade et vous m’avez visité.

Mt 25,36

Mains ensemble formant un cercle

C’est quoi une aumônerie d’hôpital ?

C’est un service dans l’hôpital. Une équipe composée d’un ou plusieurs aumôniers et d’auxiliaires bénévoles. Chacun des membres participe à la mission confiée par l’Église d’être, par sa présence, signe de l’amour du Christ, auprès des personnes hospitalisées.

L’aumônier peut-il être une femme ?

Oui, une femme peut tout à fait remplir cette fonction d’aumônier Il y a actuellement 7 femmes aumôniers, dont une religieuse, et 5 hommes dont 3 prêtres et un diacre. Pour être reconnu par la direction de l’hôpital, et exercer sa responsabilité, l’aumônier, doit être recommandé par l’évêque du diocèse.

Quand je suis hospitalisé(e) puis-je demander la visite de l’aumônerie ?

C’est mon droit le plus strict. Il est garanti par la loi : La loi fondamentale sur la laïcité de 1905 rappelle dans son premier article que la République assure la « liberté des consciences » et garantit le « libre exercice des cultes ».

Dans la charte du patient hospitalisé de mai 1995, il est rappelé que « l’établissement de santé doit respecter les croyances et convictions des personnes accueillies. Un patient doit pouvoir, dans la mesure du possible, suivre les préceptes de sa religion (recueillement, présence d’un ministre du culte de sa religion, nourriture, liberté d’action et d’expression, …).

Il existe une aumônerie catholique dans tous les hôpitaux publics du diocèse. Si vous souhaitez être visité(e) par l’aumônerie, faites le savoir aux soignants qui transmettront votre demande.

Pourquoi l’Eglise est-elle présente dans les établissements publics de santé ?

Comme rappelé par la constitution et la loi sur la laïcité, l’Eglise, par les aumôneries hospitalières, est partenaire du service public. Depuis, VAT II, l’Eglise se sentait responsable d’être dans le monde le signe vivant de l’amour du Père : bien que séparés, l’Etat et l’Eglise sont au service des mêmes hommes et ils exercent d’autant plus efficacement ce service qu’ils recherchent une « saine coopération » (Gaudium et Spes, au n°76).

Y a-t-il des aumôneries dans les établissements privés ?

Bien qu’ils participent au service du soin sur le plan national, les établissements privés sont libres de mettre en place un service d’aumônerie.

Actualités

  • Accompagner les aidants…. le 27 Nov.

    Quelques éléments de la nouveauté du monde de la santé nous interpellent ; des soins plus techniques, des hospitalisations plus brèves, une demande d’inclusion sociale de la situation de handicap, et d’autres demandes encore toutes aussi justifiées. Nous nous trouvons de plus en plus devant l’interrogation d’une présence à domicile : une présence HUMAINE, à la fois physique […]

  • Pourquoi aller à Lourdes avec Relais du 10 au 14 mai 2017 ?

    ‘Relais Lumière Espérance’ est un mouvement chrétien de parents et amis de malades psychiques. Créé il y a une vingtaine d’années, il appartient au réseau de l’OCH (Office Chrétien des Handicapés) et a une mission d’aide et d’écoute à la lumière de notre Foi. Le mouvement est national et compte plus de 700 membres et […]

  • Le dimanche de la santé …

    Aujourd’hui n’est pas un dimanche tout à fait comme les autres. Ce matin, le curé de la paroisse nous rejoint dans l’hôpital pour présider la messe, c’est le dimanche de la santé. Des amis, des patients hospitalisés, des personnes qui sont aujourd’hui en foyer ou retournées à leur domicile, nous font l’amitié de répondre à […]

La Pastorale santé est pour tous, à l’écoute des questions d’aujourd’hui.

 

Le monde change, nous devons nous adapter et porter le souci de la réflexion et de l’action, compte tenu des grands enjeux de notre société.

La diminution des journées d’hospitalisation va réduire la durée d’accompagnement en établissements.

Le SEM, service évangélique des malades, s’organise peu à peu dans les paroisses pour répondre à cet accompagnement à domicile.

Les rythmes de l’hôpital moderne nous obligent à chercher avec les personnels soignants, comment maintenir pour le patient une unité de soin, englobant toute sa personnalité physique, psychique et spirituelle.

Face au renouvellement des équipes, « Qu’est-ce qu’une Eglise qui appelle ? »

Nous portons ce souci en Eglise pour assurer recrutement et formation de nouveaux acteurs de la Pastorale Santé.

Pour inscrire l’action diocésaine dans une perspective sociale et ecclésiale élargie, la pastorale santé du diocèse est en relation régulière avec les instances provinciales et nationales pour un échange fructueux de réflexions et d’initiatives. Par exemple, des rencontres nationales de formation et d’étude sur des questions juridiques, le polyhandicap, le parcours de soins…

La pastorale santé est aussi responsable des liens avec la société civile, ARS, direction des hôpitaux, des maisons de retraite et établissements spécialisés…

2017: les dates repères de la Pastorale Santé:

Dimanche de la santé : Choisis donc la vie… (Dt 30, 19)

Ce dimanche 12 février 2017

Et la journée mondiale des malades le 11 février en hommage à ND de Lourdes

La vie de la Province :

Rencontre à Lisieux des responsables de la Pastorale de la Santé le 29 mai,

Formations et conférences :

« Le grand âge » : une vocation à part entière le 01 juin au CETh

« Les aidants » : journée pour la Province à Lisieux avec intervention de responsables nationaux le 9 octobre 2017.

Des événements de la vie des mouvements : 

PPH-SCEJI       

Avec pour thème d’année l’Eucharistie, les rassemblements sont quasi-mensuels suivant les lieux (Caen, Bayeux, Vire-Condé)

Un rassemblement diocésain est prévu le dimanche 21 mai 2017 à Blon (Vire)

Le pèlerinage à Lourdes aura lieu avec l’Hospitalité diocésaine du 16 au 22 août.

Ephéta :

Engagement des accueillants en présence de Monseigneur Boulanger le Jeudi 15 juin

Pèlerinage à Biville dans la Manche, à la découverte du Bienheureux Thomas Hélye le Mercredi 28 juin

Jeudi 21 décembre, Noël à Ephéta.

Relais Lumière Espérance :

Pèlerinage National à Lourdes du 10 au 14 mai 2017.

Le thème en sera « Choisis donc la vie… (Dt 30,19) »

La FCPMH :

Des réunions mensuelles ont lieu sur Lisieux, Caen, Le Molay-Littry et Thury-Harcourt.

La session provinciale sera du vendredi 31mars au dimanche 2 avril à l’Ermitage à Lisieux

Le camp de vacances à Soligny-la-Trappe du 6 au 11juillet

Logo pasto santé

Contact

Pastorale de la Santé
Maison Diocésaine
1, rue Nicolas Oresm
BP 6298
14067 Caen cedex
02 31 29 35 19
sante@bayeuxlisieux.catholique.fr

Responsables diocésains :

DDPS – Déléguée Diocésaine à la Pastorale de la Santé : Chantal Duchesne : 02 31 29 35 00
AH – Aumôneries Hospitalières : Yvanne : 02 31 29 35 00
PPH – Pastorale des Personnes Handicapées : Marc Gavard : 06 17 57 69 77
SEM – Service Évangélique des Malades : Brigitte CASTEL : 06 68 92 56 84

Mouvements partenaires

Hospitalité Diocésaine Notre-Dame de Lourdes : Pèlerinage à Lourdes des personnes malades ou handicapées

PPH-Sceji : (Service Catholique de l’Enfance et de la Jeunesse Inadaptée)

FCPMH : Fraternité Chrétienne des Personnes Malades et Handicapées

L’ATELIER DES OISEAUX : « Liberté – diversité – envol »

EPHETA : « Une porte ouverte aux blessés de la vie, blessés du cœur et de l’âme. »

RELAIS LUMIÈRE ESPÉRANCE : « Un soutien spirituel aux proches de malades psychiques »

LOURDES CANCER ESPÉRANCE : « Dialogue, partage, solidarité, prière, service… Ensemble, nous sommes plus forts ! »

Sacrement des malades

Recevoir le sacrements des malades : c’est possible…

Pour cela vous devez prendre contact avec, suivant le cas, votre paroisse, ou bien l’aumônerie de l’établissement d’hospitalisation.

Les contacts des paroisses sont disponibles sur la page « Paroisses » de ce site Internet

Calendrier du service santé

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30