Mgr Boulanger au Salon de l’agriculture

Comme en 2016, une délégation de 23 évêques français s’est rendue au Salon International de l’Agriculture le 26 février 2018. Témoins à la fois de la passion avec laquelle les agriculteurs exercent leur métier et des difficultés auxquelles ils sont confrontés, attentifs à l’avenir des territoires ruraux, ils veulent ainsi continuer à leur témoigner leur proximité, leur attention et leur soutien.

La ruralité étant particulièrement constitutive de notre région, cinq évêques de la province de Normandie, Monseigneur Jean-Claude Boulanger (Bayeux-Lisieux), Monseigneur Jacques Habert (Séez, membre du conseil pour les mouvements et associations de fidèles en charge du rural), Monseigneur Laurent Le Boulc’h (Coutances), Monseigneur Dominique Lebrun (Rouen), Monseigneur Christian Nourrichard (Evreux) ont fait partie de cette délégation.

Voici le témoignage de Mgr Boulanger :

Fils d’agriculteurs, j’ai toujours été passionné par le salon d’agriculture et par la rencontre des agriculteurs. Ma passion demeure la culture de la terre même si elle se réduit à la culture de légumes dans un petit coin de jardin à l’évêché de Bayeux et à deux serres de quelques mètres carrés. Mon bonheur de jardinier c’est parfois d’aller fêter la saint Fiacre.
J’aime le monde des paysans, ce sont mes racines et un arbre ne peut pas grandir s’il renie ses racines. Dans le mot paysan il y a l’expression paysage et donc pays. Ce sont les paysans qui à travers l’histoire ont façonné ce magnifique paysage français et nous leur devons beaucoup.
Je vais au Salon de l’Agriculture pour leur rendre hommage. Je connais bien leur métier, surtout celui des éleveurs. Je comprends leur souffrance et j’admire leur courage surtout celui des producteurs de lait. En Basse Normandie nous sommes touchés de plein fouet par les prix dérisoires proposés aux producteurs de lait. Je l’ai vécu durant neuf ans dans l’Orne et ici dans le Calvados depuis sept ans. Je ne sais comment leur exprimer ma solidarité mais aussi mon affection car je me sens comme l’un des leurs. Leur souffrance est aussi la mienne et celle de ma famille qui garde son âme paysanne même si elle a dû quitter la campagne.Je tiens à les assurer de ma prière et de mon soutien. Je pense plus particulièrement aux jeunes agriculteurs. Dans la joie de les retrouver à Paris.

A télécharger le : DOSSIER-DE-PRESSE-SALON-DE-L’AGRICULTURE-2018

A lire, l’homélie de Mgr Habert.

A écouter, l’interview de Mgr Boulanger sur RCF Calvados-Manche.

 

A voir, notre album photos

 

Evêques SIA 2018