Message de Noël 2018 de Mgr Boulanger

Au moment où notre pays connaît non seulement une crise sociale mais aussi une crise de confiance dans ses institutions, il est important en cette période de Noël de retrouver nos vraies valeurs. Nous avons sans doute plus de moyens de vivre que nos ancêtres mais nous manquons de raisons de vivre. Le tout numérique de notre société exclut aujourd’hui les plus fragiles et les plus pauvres d’entre nous. Nous avons l’impression de vivre dans une société technocratique et complexe. Il y a un sentiment grandissant de perte d’humanité, d’inégalités sociales et un mal-être diffus.

Par ailleurs cette société de consommation ne peut pas nous rendre totalement heureux. L’être humain n’est pas fait uniquement pour l’accumulation de biens mais pour la relation, pour l’amitié et la fraternité. Un adage précise : « Abondance de biens. Pauvreté de liens. » Nous sommes de plus en plus seuls. Cette période de crise du sens de la vie humaine nous invite à porter un autre regard sur notre humanité. Nous commençons à le faire difficilement par rapport à la nature.

Alors en cette période de Noël, écouterons-nous un peu plus les enfants et ceux qui n’ont jamais la parole ? Comme dirait Montesquieu : « Ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers. » Je pense à cette petite fille qui a préféré avoir comme cadeau un jeu de dominos plutôt qu’un jouet connecté. Pourquoi lui dit la maman ? « Parce qu’avec les dominos, je joue avec Mamie et je la rends heureuse. » Pour les chrétiens, Noël c’est la naissance de Dieu au coeur de notre monde. Il nous redit qu’il y a des vies d’hommes et de femmes qui sont comme les étoiles au firmament. Même quand elles s’éteignent, la lumière continue à nous parvenir et à éclairer notre vie. Ne désespérons pas de notre humanité. Puissions-nous devenir comme ces étoiles dans le ciel ! Bonne fête de Noël à vous tous.

Jean-Claude Boulanger
Évêque de Bayeux – Lisieux

Message de Noël 2018 de Mgr Boulanger