" " " "

Denier 2022 : vous aussi, faites grandir l’Église

La campagne annuelle du Denier de l’Église sera lancée dans notre diocèse au début du mois de mars. Outre le maintien des dons, l’enjeu est la conquête de nouveaux donateurs et de relancer les actions paroissiales après la parenthèse de la pandémie.

Les résultats de la campagne 2021 du Denier de l’Église dans notre diocèse sont similaires à ceux des années précédentes : 2 005 741 euros. Ce chiffre est quasiment constant depuis plus de huit ans. Qu’elles en sont les raisons ? Ceci malgré la baisse alarmante du nombre de donateurs : 12 000 en 2014, 7 749 cette année.
Il y a une constante dans le diocèse : c’est votre générosité. En 2014 le don moyen était inférieur à 200 euros. Cette année, il atteint 258 euros par donateur.
L’autre élément, c’est l’impact des dons par prélèvement automatique (ils représentent 28.5 % du montant de la collecte et 23,7% des donateurs) et surtout la montée en puissance d’un nouveau mode de paiement : le don en ligne par internet. Les personnes qui choisissent cet outil représentent 13.5 % des donateurs.
Cependant une inquiétude nous anime, la baisse continue du nombre de donateurs (-450 par rapport à 2020), qui doit devenir une préoccupation forte pour nous tous.

Des moyens pour la mission

Afin d’assurer sa mission au service de tous, l’Église compte sur de nombreux prêtres, la majorité en activité, d’autres ayant l’âge de la retraite mais conservant souvent une présence pastorale auprès des habitants.  Actuellement, trois jeunes hommes se préparent au ministère de prêtre diocésain au séminaire interdiocésain de Rennes.
Il ne faut pas oublier que cette collecte du Denier a pour but essentiel de couvrir l’ensemble des traitements des prêtres et des salariés laïcs engagés en pastoral. Le don au Denier de l’Église est indispensable, on dira même vital, sans votre aide comment continuiez à faire rayonner l’annonce de la Bonne Nouvelle ?

Pour faire un don.