Jubilé, pour les Prémontrés

2021 est pour l’ordre de Prémontré une année jubilaire, le 900e anniversaire de sa fondation. Nous fêterons plus particulièrement cet événement le 5 juin 2021 à Mondaye, en présence de l’archevêque secrétaire de la Congrégation des Instituts de vie consacrée et des sociétés de vie apostolique, Mgr José Carballo.

À Noël 1121, à Prémontré, lieu-dit de la forêt de Saint-Gobain, dans l’Aisne, près de Laon, saint Norbert et ses premiers compagnons consacrèrent leur vie à Dieu, en devenant chanoines réguliers sous la règle de saint Augustin. Aujourd’hui les prémontrés, environ 1 300 dans le monde, sont surtout présents en Europe centrale, aux États-Unis et en Inde. Peu de temps après la naissance de l’Ordre, la Normandie devint riche en abbayes prémontrées et en paroisses desservies par les fils de saint Norbert. Trois abbayes furent implantées dans notre diocèse : Saint Jean-Baptiste de Falaise, Notre-Dame d’Ardenne et Saint-Martin de Mondaye. L’évêque de Lisieux, Jourdain du Hommet, d’une famille normande renommée, se trouvait propriétaire du lieu où s’implanta la communauté de Mondaye, vers l’an 1200. La petite-fille de son frère Enguerrand était mariée au chevalier Raoul de Percy, qui possédait le manoir de Juaye, non loin de la colline où les frères s’installèrent. Mondaye, Mont d’Ae, le mont de l’eau, est ainsi devenu Mons Dei, le Mont Dieu, à l’aube du XIIIe siècle. Et depuis plus de huit siècles, malgré une longue interruption entre la Révolution française et le milieu du XIXe siècle, Mondaye fait donc partie du paysage religieux du diocèse.

Au long de ces siècles, la louange monte vers Dieu, depuis le chœur de l’abbatiale de Mondaye, ce chœur qui est heureux de vous accueillir pour la prière, qui chante et célèbre la beauté de Dieu et de son amour pour le monde, qui supplie, qui intercède, qui rend grâce. La liturgie et la prière au chœur sont le premier service qui nous est demandé par l’Église. Il s’agit de notre premier travail et, avec la prière silencieuse et la méditation des Saintes Ecritures, l’âme de notre vie de chaque jour.

La vie paroissiale

Très tôt, trois paroisses furent confiées aux prémontrés de Mondaye : Juaye, Ellon et Trungy. Les choses n’ont guère changé, puisqu’aujourd’hui encore nous avons la charge de trois paroisses du diocèse : Saint-Martin de la Seulles, Saint-Hubert des Biards et Saint-Exupère en Bessin. Nous sommes seulement passés de 3 à 59 villages ! L’histoire récente de l’abbaye montre d’autres implantations de frères de Mondaye dans le  diocèse. Ils furent bien présents à Caen, notamment à Saint-Julien puis à Saint-Pierre, mais en remontant davantage dans le temps, nous trouvons aussi des prémontrés de Mondaye chapelains de Notre-Dame de Grâce à Honfleur, à l’époque où les premières expulsions de 1880 avaient chassé la communauté de son abbaye.

La vie paroissiale, aujourd’hui peut-être plus qu’hier, revêt deux dimensions, l’une plus « pastorale » et l’autre plus « missionnaire ». Évidemment, on ne peut séparer ces deux aspects l’un de l’autre. L’aspect « pastoral » désigne surtout l’animation et la vie de la communauté chrétienne, répartie sur  de nombreux villages, comme le sel de la terre, mais qui doit donner de la saveur à tout l’ensemble. L’aspect « missionnaire » concerne davantage l’annonce du Christ et de l’Évangile à un monde qui ne le connaît pas, en particulier auprès des jeunes, à travers des propositions de patronages par exemple. Le ministère paroissial n’est pas non plus la seule forme d’apostolat de notre abbaye. La tradition de l’hospitalité fait partie de la vie canoniale. Déjà au Moyen-Âge, une léproserie était desservie par des frères de Mondaye, à la ferme Saint-Barthélemy, à 500 m environ du monastère. L’activité d’accueil pour offrir des temps personnels de solitude, la prédication de retraites, l’organisation de sessions pour jeunes, pour les familles, des stages d’orgue, d’écriture d’icônes, etc. sont autant d’occasions de recevoir un grand nombre d’hôtes venant du diocèse et de bien d’autres régions de France ou de plus loin encore. Ils sont heureux de trouver aussi chez nous une librairie religieuse, des objets de piété et les bons produits des monastères ! Enfin, notre communauté est appelée à servir dans d’autres missions plus particulières, par exemple l’enseignement de la théologie à l’INSR, la prédication de retraites dans des communautés religieuses en de multiples lieux, l’aumônerie du Centre de Détention de Caen et divers mouvements scouts présents sur le diocèse.

La communion dans la charité

L’abbaye de Mondaye compte aussi des prieurés, à Conques dans l’Aveyron et dans les Pyrénées. Plusieurs frères de notre abbaye y vivent et accomplissent là-bas leur ministère. Il n’est donc pas rare que des personnes du diocèse de Bayeux découvrent, en marchant sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, lors de leur halte à Conques, des frères qu’ils ont déjà vus à Mondaye !

La mission ne manque donc pas et la moisson est abondante. Avec un grand désir, nous demandons au Seigneur, dans notre prière communautaire, la grâce d’accueillir de nouvelles vocations. Une abbaye de chanoines réguliers, comme toute communauté religieuse, a aussi un apostolat plus fondamental encore, une autre présence auprès d’un diocèse : celle du témoignage de la vie commune, par laquelle nous essayons, avec la grâce de Dieu, de vivre unis dans la charité. « À ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres » disait Jésus, au soir du Jeudi Saint, après avoir lavé les pieds de ses Apôtres (Jean 13, 35). Cette communion dans la charité est donc, par elle-même, missionnaire. À la différence de mouvements de laïcs et de fraternités sacerdotales, nous ne nous y engageons pas uniquement le temps de quelques rencontres hebdomadaires ou mensuelles ou de quelques années de ministères vécus en équipe, mais pour toute notre vie. Tel est le sens de la vie communautaire des religieux. Nous souhaiterions que cette charité rayonne et que, pour vous, nous soyons en premier lieu des frères.

Frère François-Marie
Abbé de Mondaye

 

Contact

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
www.mondaye.com

Retrouvez-nous aussi sur Facebook et sur Twitter!

Accès rapide