Violence ou respect ?

Le dimanche 13 octobre 2019, jour de la manifestation contre la révision des lois de bioéthique, un groupe d’une douzaine de jeunes s’en était pris sans le savoir à un bus de pèlerins (malades et valides) qui rentraient du Pèlerinage du Rosaire, de Lourdes à Caen. Il avait fallu faire appel à la police pour que le bus de pèlerins puisse enfin rentrer à la Maison diocésaine et que les personnes qui souhaitaient partir à Paris puissent quitter les lieux. Ces jeunes ne savaient pas qu’ils s’en prenaient d’abord à des priants.

Le dimanche 19 janvier 2020, une vingtaine de personnes cagoulées, vêtues de noir, ont bloqué et lancé des projectiles de peinture sur un bus, toujours au même endroit. Des pèlerins se rendaient à Pontmain pour prier la Vierge Marie. Le même jour se tenait à Paris une nouvelle manifestation contre la révision des lois de bioéthique. Là encore, ils s’en sont pris à des priants.

Le mardi 21 janvier, des tags contre des symboles chrétiens ont été découverts, insultant la personne du Christ. D’abord sur un calvaire proche de l’ancienne aumônerie des étudiants et sur les murs de l’aumônerie actuelle. Or, des étudiants s’y retrouvent chaque soir pour prier. Une fois de plus on s’est attaqué à des priants.

Tous ces événements blessent profondément les catholiques et j’en ai bien conscience. Je rappelle qu’en démocratie le respect des opinions des uns et des autres est le garant du vivre ensemble. C’est pourquoi, suite à l’ensemble de ces actes, j’ai fait moi-même un signalement auprès du Procureur de la République de Caen et auprès du Préfet du Calvados. Par ailleurs, un avocat a enregistré les dépôts de plainte de catholiques suite à ces événements.

Devant ces manifestations hostiles, nous continuerons de prier, notamment pour la paix, contre la violence, et pour le respect des uns et des autres. J’invite en particulier les catholiques du diocèse à jeûner et à prier à ces intentions le Mercredi des Cendres et à participer à la messe où une prière de délivrance sera proposée à chaque communauté.

J’assure les fidèles du diocèse de ma prière et de mon soutien.

+ Jean-Claude Boulanger
Evêque de Bayeux – Lisieux

Communiqué-Violence ou respect