l’Instance Nationale Indépendante de Reconnaissance et Réparation (INIRR)

L’INIRR, créée en février 2022, a pour objectif de porter le devoir de justice et de réparation à l’égard de victimes de violences sexuelles dans l’Église, quand elles étaient mineures.

Écouter
Fondée sur une écoute individualisée de chaque personne victime, exempte de tout jugement, la démarche identifie avec la personne ce qui a été vécu par elle, les fautes et manquements après les actes, odieux, qu’elle a subies, les conséquences de ces derniers, ses demandes.

Reconnaître
Après compréhension des conséquences traumatiques des actes commis, la démarche permettra de reconnaître les faits et manquements, ainsi que leurs conséquences.

Réparer
La reconnaissance comprend en outre une réparation sous diverses formes selon les demandes et les besoins : décision de soutien dans des démarches, indication d’un montant de réparation financière.