Dans le Bessin, pôle et paroisses se complètent

Avant la mise en place du pôle missionnaire de Bayeux, prêtres diocésains et religieux de l’Abbaye de Mondaye travaillaient déjà sur des projets communs au niveau du doyenné. Cette dynamique se poursuit.

 

Entre terres et mer, le pôle missionnaire de Bayeux regroupe six paroisses aux réalités diverses. Il s’agit essentiellement d’un milieu rural qui connaît des différences de population locale mais aussi de fréquentation suivant les périodes de l’année soit en raison des résidences secondaires sur la côte, soit en raison du tourisme de mémoire. Il faut donc en tenir compte dans les propositions pastorales. « Entre Bayeux et Mondaye, les deux lieux d’attraction du pôle missionnaire, il faut veiller à ne pas oublier Isigny et les confins de la Manche », souligne le frère Renaud Lorilloux, coordinateur du pôle missionnaire de Bayeux, curé de la paroisse St-Hubert des Biards et modérateur de la paroisse St-Exupère en Bessin.

L’équipe sacerdotale du pôle comprend onze prêtres (six prêtres diocésains et cinq prêtres de l’Abbaye de Mondaye) pour six paroisses, c’est une des spécificités du pôle. La collaboration entre les prêtres de Mondaye et les prêtres diocésains de la région de Bayeux existe depuis longtemps mais depuis la création du pôle missionnaire, les prêtres se réunissent tous les deux mois afin de créer une « conscience d’équipe sacerdotale de prêtres », vivre en fraternité et échanger sur divers sujets.

 

Le pôle, un échelon pertinent

L’un des objectifs de la mise en place des pôles missionnaires est de mutualiser des moyens et de mettre en place des propositions pastorales communes, suivant les réalités du terrain. Ainsi, depuis bientôt dix ans, la préparation au mariage des couples s’effectue de manière commune, tout comme la préparation des jeunes à la confirmation. Ceci répond bien aux nouveaux modes de vie de nos contemporains et permet une dynamique qui n’existe plus au niveau paroissial propre, faute de moyens humains et matériels suffisants : « Quand on est plus nombreux, on a plus de richesses pour une animation de meilleure qualité et plus d’audace pastorale. Si l’on propose des choses de qualité, qui ont de la saveur et du goût, les gens se déplacent » se réjouit le frère Renaud.

Pour autant, les prêtres veillent à ne pas délaisser l’échelon local paroissial et à maintenir une certaine proximité. En ce sens, les propositions vécues en pôle missionnaire bénéficient directement aux paroisses et deviennent sources d’échanges.

Bref, la dynamique est enclenchée, reste à l’amplifier.

Alexandre Barbé

 

Le pôle missionnaire de Bayeux

Il comprend les paroisses Saint Benoît de l’Aure, Saint Exupère en Bessin, Notre Dame des Flots, Notre Dame du Bessin, Saint Hubert des Biard et Saint Martin de la Seulles et compte une population d’environ 62 500 habitants.