Hospitalité diocésaine

Hospitalité Logo

Lève-toi et marche.

L'Hospitalité à besoin de vous

HOSPITALIER – HOSPITALIÈRE à Lourdes

Pourquoi pas vous ?

AIMER – DONNER – SERVIR

Venez découvrir avec nous cette joie

« Nous vous attendons,

Nous avons besoin de vous »

Actualités

Dimanche 15 avril dernier à la Maison diocésaine à Caen s’est déroulé l’Assemblée annuelle de l’Hospitalité présidée par Monseigneur Jean-Claude BOULANGER. Il a ouvert cette assemblée en montrant l’importance du service auprès de nos frères et sœurs malades ou handicapés notamment à Lourdes.

Au cours de cette assemblée l’annonce a été faite que Monseigneur BOULANGER prolonge la mission de Pascal CHABAUD, président, pour un nouveau mandat.

Le Père Hugues HEROUT, notre Aumônier général, retenu dans sa paroisse était représenté par le Père Benoit Duchemin, aumônier de l’Hospitalité. Le Père Benoit a expliqué l’importance du thème de l’année : « faites tout ce qu’Il vous dira » pour chaque hospitalier.

Benoit ROUSSIER, directeur diocésain des Pèlerinages, est intervenu pour dire l’importance de l’accueil surtout des jeunes.

Le rapport d’activité a été présenté par Marie-Christine QUERO-BAZANTAY, vice-présidente et responsable des Hospitalières. RAPPORT ACTIVITE

Philippe CHALMEL, vice-président et responsables des Hospitaliers a dévoilé le Pèlerinage 2018 qui fera l’objet d’un prochain article.

Alain THIBAUDON, trésorier, a présenté le compte de résultats qui se solde par un excédent qui permet, de ce fait, à l’Hospitalité de diminuer le coût du pèlerinage 2018 pour chaque hospitalier.

Le Docteur Jacques PERRET a été nommé Médecin Responsable, il succède au Docteur Marie-Thérèse PELLERIN à qui l’Hospitalité présente tous ses remerciements pour  la rigueur, l’attention et le souci du bien-être de nos amis souffrants.

Les projets pour l’année 2018-2019 seront :

  • D’adapter les secteurs aux Pôles missionnaires.
  • Notre bannière a beaucoup servi, elle commence à se dégrader, faut-il la changer ?

L’Assemblée s’est conclue par un Envoi et la bénédiction du Père Benoit DUCHEMIN.

 

Dr Jacques PERRET


Dr Marie-Thérèse PELLERIN

Qu’est-ce que l’Hospitalité Diocésaine?

Le dictionnaire écrit  HOSPITALITÉ : Bienveillance, cordialité dans la manière d’accueillir et de traiter ses hôtes, générosité, amitié ou asile accordé à quelqu’un.

L’Hospitalité Diocésaine Notre-Dame de Lourdes, c’est à la fois tout cela, et surtout un service d’église où de nombreux bénévoles ont la volonté de s’offrir, pour un temps, à l’autre afin de l’aider, de l’assister…

C’est en 1936 qu’est créée l’Hospitalité Diocésaine Notre Dame de Lourdes du diocèse de Bayeux – Lisieux. Aujourd’hui encore, chaque année,  plus de 200 hospitaliers et hospitalières accompagnent environ 100 malades en autocars pour rejoindre Lourdes et prier Bernadette et Notre Dame.

En 1903 dans l’agitation de la période où il fallait « rendre  à la France chrétienne la Liberté et la Paix » 42 malades participent au pèlerinage annuel et il faut les accueillir et les assister durant le séjour… dans ces année-là nait la notion de service si chère aux hospitaliers.

La crise anti religieuse, puis la grande guerre font qu’il faut attendre 1923 pour que 70 malades partent et soient accueillis à l’hôpital des sept douleurs (aujourd’hui Accueil Marie Saint Frai).  Le diocèse invite de plus en plus de paroissiens à se rendre à Lourdes pour remercier Notre-Dame. C’est en 1932, que Mgr. CHATILLON est nommé Directeur des pèlerinages pour accompagner 180 malades. Il faut sans cesse faire appel aux bonnes volontés tant du Clergé que des participants et il faut compter sur la bonne volonté de chacun pour  effectuer les divers travaux demandés et nécessaires. Ainsi 18 personnes et 6 jeunes créent un embryon d’Hospitalité, future hospitalité de Bayeux-Lisieux.

Ici dans le diocèse et dans toute la Normandie des pèlerinages sont organisés, mais les moyens de transports sont encore rares et couteux et pour les personnes faibles, fragiles ou âgés cela ajoute encore des difficultés au déplacement.

En 1934 un brave pèlerin se présente à N-D. des sept douleurs (Saint Frai) et demande à prendre en charge un malade de Bayeux « Enfin quelqu’un va s’occuper de nos pauvres malades ! » lui est-il répondu. Bien vite doté d’une voiture bleue (moyen de déplacement dans le sanctuaire de Lourdes toujours d’actualité aujourd’hui) il s’achemine vers la grotte et relate les faits à Mgr. CHATILLON qui en fait part à Mgr PICAUD évêque de Bayeux-Lisieux du moment qui décide, en novembre 1935, de créer l’Hospitalité Diocésaine Notre-Dame de Lourdes.

Et voilà comment est née Hospitalité Diocésaine de Bayeux-Lisieux.

Les pèlerins de notre diocèse logent à l’accueil Marie Saint Frai qui a été entièrement « restructuré et modernisé » en 1999.

Mais bien des choses ont changées au fil des années pour ne pas dire des décennies. Le voyage en train a été abandonné en 2013 au profit des bus. Bus grand tourisme, adaptés au transport des personnes malades, fauteuils grand confort dits « royaux »  et même possibilité de voyager allongé. Fini les arrêts interminables dans les gares. Il nous fallait encore plus de 14 heures pour rejoindre Lourdes en train. Nous partons donc de Caen, en bus le soir, nous roulons de nuit et dès le matin nous sommes directement à l’Accueil Marie Saint Frai à Lourdes pour le petit déjeuner.

Une fois sur place et grâce à un travail conséquent réalisé en amont, par l’équipe dirigeante, chaque équipe d’hospitaliers et d’hospitalières prend en charge une vingtaine de pèlerins malades. Pour ce faire nous avons parmi nous, des médecins, des infirmières, des aides-soignantes et surtout des hospitalières et des hospitaliers n’ayant pour seul but que la volonté et le désir de SERVIR, de s’offrir à l’autre. Et c’est donc dans une ambiance de grande famille que nous sommes au service de nos amis pèlerins pour le lever, le petit déjeuner, les déplacements aux différents offices, les repas, les moments d’écoutes et de partages.

Imaginez la joie d’une personne qui d’ordinaire vit seule, plus ou moins isolée et qui durant 5 jours va vivre avec autour d’elle des hospitalières reconnaissables grâce à leur joli uniforme bleu et blanc rayé aux couleurs mariales. Les hospitaliers également arborent un gilet bleu et chemise et pantalon bleu. Et puis nous partons en diocèse, nous partageons donc à Lourdes des moments avec les jeunes du  pélé-jeunes et avec le pèlerinage diocésain des personnes valides, nous nous retrouvons entre 900 et 1000 personnes de tout le diocèse à Lourdes.

Pour l’Hospitalière et l’Hospitalier le pèlerinage doit, à lui aussi, lui permettre de répondre à l’appel de Notre-Dame, de prier ensemble dans les différents lieux du Sanctuaire, de partager le chemin de Croix, de participer à la procession eucharistique et d’avoir le bonheur de chanter et prier ensemble au cours de la procession mariale avec un cierge à la main et d’être en union de prière avec toute cette foule qui au mois d’août remplit le sanctuaire de Lourdes.

Cela fait maintenant plus de 80 ans que chaque année des personnes nous rejoignent. Des grâces nous sont offertes durant ces cinq jours de pèlerinage et il nous avons le reste de l’année pour remercier. Nous recevons bien plus que ce que nous pouvons offrir. Et puis nous gardons contact entre nous au fil de l’année, nous nous retrouvons en dehors du pèlerinage, pour les fêtes Thérèsienne à Lisieux, pour la fête des familles en janvier, pour la marche de l’espérance ou pour toute demande particulière du diocèse.

Ici localement, dans le diocèse, nous sommes répartis en secteurs ce qui permet de se retrouver, de vivre en paroisse, de partager un repas, de visiter un ou une malade, d’échanger …

Pour devenir hospitalier, rien de plus simple : de la bonne volonté, un grand cœur, des mains pour servir et un esprit fraternel, Notre-Dame et Bernadette sont toujours à nos côtés si besoin.

Si vous êtes une personne malade, fragile, handicapée, seule, vieillissante et que vous aimeriez vous rendre à Lourdes, rien de plus simple, il vous suffit de contacter l’Hospitalité Diocésaine, une permanence est assurée tous les vendredis après-midi de 14 h 30 à 16 h 30 ou vous serons donnés tous renseignements utiles.

Voilà donc, la belle aventure qui se vit ici en diocèse depuis plus de 80 ans, parlez en autour de vous et n’hésitez pas à venir vous renseigner. Osez nous rejoindre, pensez à la phrase de Notre-Dame de Lourdes « Venez boire à la fontaine et vous y laver », répondez à l’appel qui sommeille en vous et en cette période où le mot « partage » prend tout son sens. Nous comptons sur vous et surtout nos amis pèlerins malades ou handicapés.

Pourquoi ?

L’Hospitalité couvre tout le diocèse et plus de 600 membres adhérents sont répartis tant en ville qu’en campagne.

Difficile de faire vivre tout ce territoire. Et la population y est diverse et variée. L’idée est venue il y a quelques années de « sectoriser » les différents terroirs en se rapprochant  des  doyennés puis des paroisses et aujourd’hui  des  pôles missionnaires.

Le « découpage » est difficile car les habitudes sont tenaces et  perdurent et les communications entre villes et campagnes diffèrent ainsi que le nombre et la répartition des hospitaliers.

Les secteurs  sont au nombre de 7 aujourd’hui (selon le découpage mentionné ci-dessous).

Le responsable de secteur est un ou une hospitalier(re) bénévole qui se doit de connaitre les hospitaliers de son secteur . Il doit être le « facilitateur » entre eux. Il peut organiser une manifestation : repas, rencontre avec des malades… (sous couvert de l’Hospitalité). Il est le lien avec les prêtres dans l’organisation des quêtes et actions diverses menées.

Il communique autour de lui sur les actions de l’Hospitalité. Il peut aller visiter des malades, recruter de nouveaux volontaires qui souhaitent devenir hospitaliers, rencontrer des personnes malades ou handicapées désireuses de se rendre en pèlerinages …

Le responsable de secteur est membre du conseil de l’Hospitalité et peut quand il le souhaite se rapprocher du bureau pour formaliser toute demande. Il participe à la vie de l’hospitalité et aux différentes manifestations organisées au cours de l’année et peut être amené à prendre en charge une manifestation ou un service diocésain se déroulant sur son secteur.

LE BESSIN

Responsable : Jean CARDIN 

LE BOCAGE VIROIS

Responsable : Patrice de GUERPEL

 

CAEN LA MER

Responsable :

CAEN SUD

Responsable : Dominique BOURLES

LE PAYS D'AUGE NORD

Responsable : Christophe BOUVACHON

LE PAYS D'AUGE SUD

Responsable : Jacques SABLERY

LA SUISSE NORMANDE ET LE PAYS DE FALAISE

Responsable : Patrick GERBER

          

 

     

Depuis ce lundi, notre groupe de marcheurs est parti de Pontmain pour rallier Hérouville St Clair au Petit Lourdes.

Nos marcheurs

N’hésitez pas à venir les rencontrer, discuter, partager, leur confier des intentions de prières à remettre à Lourdes…

N’hésitez pas à les aider d’un simple don à un don plus important (avec reçu fiscal possible), cliquez sur MARCHE.

Chacun est invité à les rejoindre pour une étape, une demi-étape ou le déjeuner (voir détail des journées ci-dessous)

Pour tout contact s’adresser à Philippe : 06 82 37 65 83 ou à Michel 06 08 46 41 61

Ils portent dans leurs prières vos intentions à Notre-Dame et ainsi aident des pèlerins malades désireux de se rendre à Lourdes du 22 au 28 août 2018 sous le thème : Faites tout ce qu’il vous dira.

Les étapes sont les suivantes :

Lundi 14 mai (Photos et compte-rendu de la journée) Pontmain - Barenton (30 km)

Réveil et petit déjeuner des 6 h 30 avec un horaire largement anticipé pour les laudes à 8 h à la basilique. Matinée sous un joli soleil et déjeuner au bord d’un étang pour reposer nos jambes de ces 15 premiers km.

Après-midi sous la même météo clémente pour les 15 km restants mais les rhododendrons fleuris égayent nos pas. Barenton se fait proche quand Michel nous amène le Père Morin curé local qui partage avec nous ces derniers km jusqu’à son église. Bel édifice de 110 ans ou nos amis hospitaliers de Coutances nous rejoignent pour partager une prière d’espérance.

Puis dîner partagé avec nos collègues hospitaliers de la Manche Superbe ambiance ou nous avons dégusté les produits locaux : Poiré Calvados du Donfrontais et rôti salade et desserts préparés par nos hôtes. Belle soirée et bien vite chacun rejoint son matelas et son sac de couchage pour un repos bien mérité. Demain midi Ger et demain soir Tinchebray nous ne battrons pas nos 45000 pas d’aujourd’hui…. À moins que !!!!

Km 20

Pause déjeuner

Le Père MORIN

Le Château en arrivant à BARENTON

Mardi 15 mai (Photos et compte-rendu de la journée) Barenton - Tinchebray (29 km)

Réveil plus tardif 7 h. Petit déjeuner, rangement, nettoyage, chargement et nous voilà prêts pour partager la messe avec deux paroissiennes et le Père MORIN dans sa salle à manger transformée en oratoire.

Départ et nous trouvons enfin un GR jolis chemins arborés mais pentus. Quelques km de plus que prévus et l’on entend sonner le clocher de Ger et Michel vient à notre avance.

Pause déjeuner.
C’est sous un beau soleil et dans un magnifique décor du bocage normand entre vergers et cultures que nous avons continué. Nous avons alterné GR et bord de route pour enfin apercevoir Tinchebray. De beaux dénivelés par le GR 226. Michel nous attendait et nous avons à notre disposition une salle sous le presbytère avec toilettes et eau froide (retour aux fondamentaux !). Le dîner sera le bienvenu pour nous requinquer avant d’aller allonger nos jambes que les 29 km ont mis à l’épreuve.

Demain nous rejoindrons Condé en passant par le Mont de Cerizy pour le plaisir des yeux !

Les premières ampoules sont apparues. On s’auto soigne !

Mercredi 16 mai (Photos et compte-rendu de la journée) Tinchebray - Condé sur Noireau (27 km)

Après une nuit récupératrice petit déjeuner et lecture en la chapelle Notre-Dame avec bénédiction du père Soutif qui nous envoie à la rencontre des autres.

Chemins en milieu du bocage, fleurs, plantes… Une montée haletante vers le château du Mont de Cerisy où les rhodo sont superbes et ravissent nos yeux.

Chemins creux et toujours un beau soleil, nous rejoignons La Bazoque. Déjeuner royal et nous repartons par monts et par vaux pour rejoindre Condé ou le Père Roger et Patrick nous attendent en fin d’après-midi.

Il est temps de repartir sur nos bords de routes, nos chemins, nos GR, et même à la recherche de passage parfois. Nos malades sont dans nos cœurs aujourd’hui car les douleurs se font ressentir et nous imaginons encore plus ce que peuvent vivre nos amis malades. La fatigue commence à se faire sentir mais une heureuse nouvelle nous a réjouis : Patrice est l’heureux grand père d’un petit Stanislas depuis ce matin. Félicitations à lui et à Sabine pour cet heureux événement.

Nous voilà arrivés dans le Calvados avec de magnifiques vues et une nature superbe fleurs, rhodo, arbres, un hymne à la nature. Ce soir le père Roger partagea un temps de prière et ce soir il nous faut fêter l’anniversaire de Daniel marcheur.

 

 

 

Jeudi 17 mai (Photos et compte-rendu de la journée) Condé sur Noireau - Thury Harcourt (32 km)

Réveil 8h00 petit-déjeuner royal grâce à la générosité de la famille Gerber et d’Hervé qui nous ont offert pain frais, croissants et pains au chocolat en abondance. Moment de prière puis départ pour la Faverie avec moult grimpettes et autant de descentes. Matinée nature où insectes, fleurs et animaux nous ont accompagnés. Paysages féeriques, vues époustouflantes récompensent les efforts de montée parfois un peu raide. Quelques erreurs de parcours mais nous allons toujours dans la bonne direction. Enfin 13h00 et nous sommes arrivés,  Michel a pallié à l’économat et une fois de plus nous nous régalons ! Pause récupératrice sous un beau soleil et un léger vent. Mais déjà Thury-Harcourt nous attend.

Nous sommes à la recherche de notre itinéraire. Beau soleil. Pause appréciée.

Belle descente sur Clécy et les bords de l’orne puis belle montée jusqu’au pin de sucre, là, vue à couper le souffle bien que ce dernier soit déjà coupé par une montée haletante. Chemins agréables mais éprouvants et les pauses sont les bienvenues. Le silence et les lieux sauvages sont propices à la réflexion et nos pensées sont pour nos malades.
Une ultime montée (ou pas) à Notre-Dame de Bonne Nouvelle où nous avons laissé un mot au nom de l’hospitalité en demandant son intercession pour nos malades. Montée ultime cette fois et voilà Thury-Harcourt qui apparaît enfin où nous sommes accueillis pas le Père ROGER ! Ce soir les corps souffrent mais chacun se surprend à avoir réussi ce beau périple où tous les marcheurs confirment que notre région est bien belle.

ça grimpe

Pause du matin

Notre-Dame de Bonne Nouvelle

Fleurs et animaux nous ont accompagnés….

 

La chorale

Accueil par le Père ROGER.

Vendredi 18 mai (Photos et compte-rendu de la journée) Thury Harcourt - Feuguerolles Bully (25 km)

7 h réveil et nous voilà prêts bien avant l’heure pour l’envoi dans la chapelle de l’église Saint-Sauveur où le père Roger entouré du conseil paroissial nous envoie après une prière à Notre-Dame. Quelques marches pour prendre un peu plus d’altitude et nous voilà dans notre belle campagne normande. Nous marchons au cœur de la nature un vrai bonheur même si quelques raidillons nous essoufflent. Un chant de ruisseau, le chant d’un coucou, l’envol d’un pigeon… Sont les seuls signes de vie.
Grimbosq se fait plus près et les jambes se sont habituées. Il est déjà 12h30 et les tables de pique-nique nous tendent les bras. Michel a fait des achats de victuailles. Le cidre, le boudin tout à un goût délicieux la fatigue en est peut-être la cause. Cet après-midi nous traversons la forêt direction le nord. Ce soir Bully les pizzas sont commandées et cela va sans nul doute nous aider à marcher.

Nous traversons du sud au nord la forêt de Grimbosq superbe poumon vert. La chapelle Sainte-Anne nous attriste de par son état et nous retrouvons le beau ciel bleu au-dessus de nos têtes. Voilà les bords de l’orne où nous croisons pêcheurs, canoë et paddle puis le moulin de Bully une dernière montée et nous y sommes.

Moment de détente entre nous on relate nos exploits respectifs nos souffrances et surtout notre joie collective. Joie d’avoir porté dans nos cœurs et nos prières nos amis pèlerins malades à qui nous avons offert nos petites souffrances et efforts. Demain dernière étape. Il nous tarde de vous retrouver au Petit Lourdes vers 15h30.

Notre campagne normande

Étude de Site

Au revoir Thury Harcourt

Un champignon

La chapelle Sainte Anne

Samedi 19 mai (Photos et compte-rendu de la journée) Feuguerolle Bully - Hérouville St Clair Le Petit Lourdes

Réveil 7 h il nous faut attaquer la dernière journée de notre pèlerinage : Feuguerolles – Hérouville Saint Clair. Comme  chaque jour maintenant : petit-déjeuner, rangements, chargement dans la remorque et avant la prière du jour, aujourd’hui il nous faut chercher….. les clés de voiture de Michel ! Elles sont là tout près, mais où ? Nous sommes 10 en vain à fouiller, retourner, vider… agitation matinale ! C’est Alain qui finit par glisser la main au fond d’une caisse de matériel et qui enfin trouve le précieux sésame indispensable !

Un pas devant l’autre et nous retrouvons nos jolis chemins, les fleurs et nos vertes prairies. Ce qui nous change de nos dénivellations d‘hier et d’avant-hier !

Un arrêt à l’ancien cimetière où nous avons étudié les épitaphes, décrypté les emblèmes, tenté de lire les noms des anciens habitants d’Allemagne (précédent nom donné à Fleury sur Orne). De vrais taphophiles. Puis pause pique-nique au bord de l’Orne où Colette, Marie-Christine, Loulou et Annick nous rejoignent pour se joindre au groupe pour les derniers kilomètres de l’après-midi.

Nous traversons l’Orne, puis longeons la prairie ; les bruits de la ville nous ramènent à la réalité du quotidien que nous avions parfaitement oubliés (klaxons, bruits de moteur, odeurs, feux rouges et pollution). Nous passons devant la bibliothèque Alexis de Tocqueville, longeons le canal, passons sous le viaduc et déjà le Petit Lourdes est en vue.

De nombreux amis, hospitaliers pour la plupart, sont là à nous attendre, il est 15 h 30. Les yeux rayonnent, les sourires s’échangent, les interrogations et la curiosité des uns ou des autres entretiennent les conversations et les retrouvailles.

Benoît ROUSSIER Directeur des pèlerinages, Pascal CHABAUD notre Président, Etienne de MAUPEOU Président honoraire sont là. Benoit DUCHEMIN notre « aumônier auxiliaire » rejoint le Père PROSPERO et Monsieur LEROY pour un émouvant chapelet préparé tout spécialement à notre attention.

Un merci  tout particulier à Bernard pour ses explications sur la mise en valeur et l’évolution du site du Petit Lourdes.

Un pot amical au pied des marches de la chapelle  nous permet de nous quitter, chacun ayant appris de l’autre, noué de nouvelles amitiés, apprécié de nouveaux marcheurs. Et un merci tout particulier à Jean-Claude le « horsain » qui a sculpté et offert à chaque marcheur une belle Vierge en geste de remerciement pour son arrivée dans le groupe.

En conclusion, chacun a offert, son cœur, sa prière, son aide, son soutien moral ou physique à l’autre et toujours en pensant à nos amis pèlerins malades ou handicapés et qui, pour cette 8ème Marche de l’Espérance ont offert leurs pas durant ces 6 jours.

Merci donc à Bernard, Jean-Claude, Jacques, Michel, Guy, Lucien, Patrice, Jean-Marie, Serge, Alain et Philippe et à vous qui nous avez suivi chaque jour par le biais de site et un immense merci de votre générosité à vous qui avez donné ou allez donner afin d’aider les plus petits.

Rendez-vous l’an prochain pour la 9ème Marche de l’Espérance.

 

 

SONY DSC

SONY DSC

Nos marcheurs

Michel

Lucien

Bernard

Daniel

Serge

Alain

 

Jean-Claude

Guy

Patrice

Jean-Marie

Philippe

« Lourdes 2018 »

Thème de l’année « Faites tout ce qu’il vous dira. »

Dates : du 22 au 28 août 2018

Vous êtes désireux de vous rendre à Lourdes en qualité de malades : FICHE D’INSCRIPTION
                 .

Vous êtes hospitalier ou hospitalière : inscription hospitalier hospitalière

Vous souhaitez venir aider et servir auprès des malades. N’hésitez pas à venir nous rencontrer ou nous appeler, une permanence est assurée chaque mercredi et vendredi de 14h00 à 16h30 à la Maison Diocésaine – 1 rue Nicolas Oresme – 14000 CAEN – Téléphone 02 31 29 35 06 –secretariat@hd14.fr

N’hésitez pas à oser, penser à la joie que vous aller offrir à ceux qui souhaitent se rendre à Lourdes pour marcher sur les pas de Bernadette et prier Notre-Dame.

Dates à retenir en 2018

 

14 au 19 mai        Marche de l’Espérance.

23 juin                 Accueil des nouveaux et formation pour tous.

22 au 28 aout       Pèlerinage à Lourdes.

6 octobre            Journée des Personnes malades ou handicapées à Lisieux.

Contact

Permanences à la Maison Diocésaine
Tél. : 02 31 29 35 06
– octobre à mars :
vendredi de 14h30 à 16h30
– avril à septembre :
mercredi et vendredi de 14h30 à 16h30

Bureau

M. Pascal CHABAUD, président
Tél. : 06 77 44 08 09
Courriel : president@hd14.fr

Mme Marie-Christine QUERO-BAZANTAY,
Vice-présidente et responsable des hospitalières
Courriel : hospitalieres@hd14.fr

M. Philippe CHALMEL,
Vice-président et responsable des hospitaliers
Courriel : hospitaliers@hd14.fr

Dr Jacques PERRET,
Médecin responsable
Courriel : medecins@hd14.fr

M. Alain THIBAUDON,
Trésorier
Courriel : tresorerie@hd14.fr

Père Hugues HEROUT,
Aumônier
Courriel : notredamedesvallons@gmail.com

M. Patrick GERBER
Responsable de la logistique
Courriel : gbrpat14@orange.fr

Mme Annick CHALMEL
Secrétaire
courriel : secretariat@hd14.fr