Comment vivre en tant que chrétien ce temps de confinement ?

Nous voilà invités à vivre une retraite forcée ! Cette fois-ci, ce n’est pas dans une abbaye, ou au cours d’un pèlerinage, ni dans une communauté… mais c’est chez nous que nous sommes invités à nous retirer et à rester.

Lors de l’entrée en Carême mercredi 26 février, l’évangile rapportait cette parole de Jésus : « Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. » (Matthieu 6)

Nous allons être pour plusieurs semaines privés de la communion eucharistique, privés de ces rassemblements qui nous aidaient à vivre notre foi, à la partager, mais aussi à prendre le temps de l’amitié, des nouvelles des uns et les autres. Cependant, nous ne serons jamais privés de Dieu ! Le Seigneur Jésus n’est pas concerné par nos mesures de confinement : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux ». Il appartient à chacun de nous de l’accueillir davantage dans sa maison et dans sa vie personnelle.

C’est avec joie que nous continuerons de célébrer l’Eucharistie pour chacun de vous. Voici les nouveaux horaires :

  • 09H30 : Messe célébrée à Cabourg par le père Jérôme
  • 11H00 : Messe célébrée à Ranville par le père Didyme
  • 17H00 : Messe célébrée à Cabourg par le père Quentin
  • 18H00 : Messe célébrée salle Ste Anne à Dives/Mer par le père Georges

Et tous les jours, chapelet à 18H00.

En profonde communion de prière.

Père Jérôme