Méditation de Père Jean Claude

BONNE NOUVELLE POUR NOUS (Mt. 25,31-46)
Ce dimanche marque la clôture de l’année liturgique A, avec l’Évangile de Matthieu comme support principal de lecture. Nous célébrons dans ce même sillage la solennité du Christ Roi de l’univers. Ce Roi, qui n’a rien d’un potentat, est le Berger qui prend soin de nous. Il est le Ressuscité qui nous sauve par son mystère pascal. Il est le Fils de l’homme, pleinement homme et pleinement Dieu. Roi de gloire, il choisit l’humilité pour nous révéler le secret du Royaume : la charité.
L’Évangile de ce jour révèle que ce règne de Dieu transforme déjà notre monde. En effet, le Royaume avance lorsque les besoins de nos frères et soeurs en humanité produisent des gestes de solidarité, d’amour et de fraternité de notre part. A tous ceux qui sauront avoir des gestes d’amour et de partage, le Christ dit : « Venez, les bénis de mon Père. Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ». Il nous faut comprendre cette recommandation dans ce sens : Le bien à accomplir envers une personne, doit se faire avant tout à cette personne, en raison de ce qu’elle est en tant que personne. En secourant d’abord l’autre à travers ce qu’il est comme personne humaine, il nous sera donné de reconnaitre en lui, ensuite, la présence ou l’image du Christ.
Au-delà du caractère un peu choquant de ce texte relatif à l’opposition radicale entre les deux catégories d’hommes, les bénis du Père et les maudits, il faut comprendre que l’allusion faite aux bons et aux méchants, aux justes et aux pécheurs, vise deux attitudes opposées, et non pas deux catégories de personnes. Il ne s’agit pas de séparer l’humanité en deux catégories. Les bons et les justes d’un coté, les méchants et les mauvais de l’autre. Nous avons chacun en nous, notre face de lumière et notre face de ténèbres. La parabole de ce dimanche va bien au-delà du jugement. Il s’agit plutôt de redécouvrir le lien entre tout Homme et Jésus. « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ». Dit Jésus.
En resituant ce discours de Jésus dans son contexte, c’est-à-dire avant sa passion, nous pouvons dire que ces paroles ont valeurs de testament. Au moment de quitter ce monde, celui qui nous fait confiance, comme il nous l’a dit dimanche dernier dans la parabole des talents, nous confie ce qu’il a de plus précieux au monde : l’humanité. C’est à nous qu’il revient d’en prendre soin, avec un brin de justice, de fraternité, de paix, de solidarité et d’amour. Ne nous fermons pas hermétiquement sur nous-mêmes. Ne nous éloignons pas de l’amour de Dieu destiné à nous, et aux autres. Donnons beaucoup d’amour autour de nous. C’est l’amour qui, en dernière analyse, déterminera le sort eschatologique de chacun.
Dieu est amour.
Bon dimanche et excellente semaine nouvelle. Courage à ceux et celles qui traversent des moments difficiles. Que le Seigneur soit votre réconfort.
P. J-C M’bra.

carte

Horaires des messes

Alternance des messes :
Samedi 18h30 à Ste Claire ou St Ursin
Dimanche 11h à St Julien ou St André
(voir Eglise Info ou Lettre Hebdo)
Retrouvez les horaires des messes sur EgliseInfo, le site national.

Lettre Hebdo
Pour vous inscrire à la lettre hebdo, contacter le secrétariat SVP

Equipe

 jc  bp
 P.Jean Claude M'Bra  Fr Bernard Puaud

Etablissements catholiques

Ecoles primaires:
Ecole St François : 10 rue des Acadiens
tel 02 31 44 45 50

Ecole St Joseph : 30 rue des rosiers
tel 02 31 86 13 76

Collèges :
Collège St Joseph : 30 rue des rosiers
tel 02 31 86 13 76

Lycées :
Lycée Notre Dame de Fidélité :
8 petit clos St Marc tel 02 31 46 76 86

Lycée Ste Ursule : 1 place de Wurtzburg
tel 02 31 94 71 00

Patrimoine et traditions

Récit de vie dans le quartier du calvaire St Pierre à St André

petite histoire de l'Eglise St Julien de Caen

Retour sur l'évènement de l'inauguration de la croix de l'église St Julien ... 50 ans après !

Visuel de la tapisserie de Ste Claire

Visuel des vitraux de St Ursin à Epron