Une église bien remplie pour la messe d’au revoir du père François

Le père Philippe Cenier, curé de la paroisse Saint-Jean du Bocage, entouré du père Claude Hardy ( à gauche sur la photo), successeur du père François Lecrux.

Le départ du père François a été célébré par une messe d’action de grâce en l’église Notre-Dame, le dimanche 12 septembre dernier. Une église pleine et reconnaissante.Cliquez pour voir les photos

Après 6 années de service au sein du pôle missionnaire de Vire, le père François Lecrux rejoint la paroisse de Douvres-la-Délivrande. Au cours de la messe d’au revoir célébrée en l’église Notre-Dame, il a déclaré : « C’est une grande joie de se retrouver devant une telle assemblée. » Tout en reconnaissant qu’il appréhendait le moment du départ. « Car en 6 années, jamais je n’aurais pensé que le Seigneur pouvait me gratifier d’un réseau aussi dense de connaissances et d’amitiés. Et vous en êtes, aujourd’hui, la preuve vivante. » Il estime que s’il a pu devenir le pasteur qu’il est « c’est au contact de chacun d’entre vous que je le dois ». Il a poursuivi en remerciant chaleureusement le père Philippe Cenier, curé de la paroisse Saint-Jean du Bocage et responsable du Pôle missionnaire de Vire, pour la vie fraternelle qu’ils ont menée durant ces 6 années.

Le père Philippe a répondu que chacun gardera le souvenir d’un prêtre souriant et accueillant. « Proche aussi bien des jeunes que des adultes et des personnes plus âgées. » Il ajoute que le père François a su donner envie à chacun, quelle que soit sa fonction, quelle que soit sa condition, de poursuivre la route à la découverte du Christ. Et de l’Église.

Messager de la bonne nouvelle
« Les routes et les petits chemins du Bocage n’avaient plus de mystère pour lui », glisse le père Philippe. « Il les a souvent empruntés comme messager de la bonne nouvelle. Et il est allé vers les autres comme un frère. » Avec le sourire, il rappelle que, le lundi de chaque semaine, le père François prenait souvent de la hauteur. « Il a décroché un brevet de parapentiste ! » lance le père Philippe. « Et le virus du parapente se propage puisque notre jeune confrère, le père Benoît l’a contracté… » Le père Benoît Duchemin apprécie particulièrement la bienveillance et la bonne humeur communicative du père François. « Une attitude constamment positive. » Tandis que Thérèse Anquetil, responsable œcuménique pour la paroisse, estime que « par son rayonnement, le père François a su donner un souffle nouveau à notre paroisse ».

Regarder vers demain
Tout le monde connaît ce vers du poète Edmond Haraucourt (1856-1941) : « Partir, c’est mourir un peu. » Par-delà cette vision nostalgique et romantique, le père Philippe estime que : « Ce n’est jamais facile de partir, effectivement. De laisser derrière soi un monde familier d’amis, de paroissiens et de lieux partagés. » Mais, pour lui, partir ce n’est pas uniquement la persistance d’une certaine nostalgie du passé. « C’est aussi regarder vers demain, avec confiance. » La paroisse de Douvres-la-Délivrande sera donc le nouveau champ d’apostolat du père François. « Je suis persuadé qu’il y mettra tout son cœur pour aller porter la bonne nouvelle de l’Évangile. » Le père François a pour successeur le père Claude Hardy, qui était jusqu’au 1er septembre dernier curé de la paroisse d’Évrecy.

À la suite de la cérémonie, plus de 80 personnes ont participé à un pique-nique sorti du sac, salle Polinière. Connu comme gourmet, le père François a reçu, pour son départ, un panier garni de produits du terroir : une véritable andouille de Vire, des tripes à la mode viroise et autre boisson du vrai goût normand… Et à 16 h, l’office de Vêpres a sonné, pour clôturer la journée.

J.-Y. H.

Carte paroisse St jean du bocage

Horaires des messes

RESTRICTION DES CELEBRATIONS PUBLIQUES DANS L'EGLISE

Consignes sanitaires : Une distance minimale de deux emplacements est laissée entre ceux occupés par chaque personne ou groupe de personnes partageant le même domicile. Une rangée sur deux est laissée inoccupée.

Utilisation du gel hydro-alcoolique proposée à l’entrée. Port du masque obligatoire pour tous à partir de 11 ans. Communion donnée uniquement sur la main.

Samedi 11 septembre à 18 h,  messe en l'église de Truttemer-le-Grand. A 18 h 30, messe en l'église de Neuville.

Dimanche 12 septembre à 10 h 30, messe d'action de grâce à Notre-Dame, pour le départ du père François.

Lundi 13 septembre à 18 h 30, messe à Notre-Dame

Mardi 14 septembre à 18 h 30, messe à Notre-Dame

Mercredi 15 septembre à 11 h 30, messe à Notre-Dame

Jeudi 16 septembre à 11 h 30, messe à Notre-Dame                                                          

Vendredi 17 septembre à 11 h 30, messe à Notre-Dame et à 17 h 30 à Ste-Anne : Adoration Eucharistique et confessions

Samedi 18 septembre, à 18 h 30, messe en l'église de Neuville

Dimanche 19 septembre à 10 h 30, messe à Notre-Dame. Accueil du père Claude Hardy.

cliquez pour voir Programme semaine du 12 au 19 septembre

Retrouvez les horaires des messes sur EgliseInfo, le site national.

Contact

Presbytère 17, rue du Chanoine Trèche 14500 Vire-Normandie 02 31 68 00 70 presbytere.nd.vire@orange.fr

LA QUÊTE EN LIGNE

Equipe


  • Père Philippe Cenier

Curé de Saint-Jean-du-Bocage Modérateur de Sainte-Croix du Bocage Coordinateur du Pôle missionnaire de Vire.

  • Père François Lecrux

Prêtre Coopérateur de Saint-Jean du Bocage Coopérateur de Sainte-Croix-du-Bocage.

  • Père Benoît Duchemin 

Prêtre Coopérateur de Saint-Jean du Bocage et de Sainte-Croix du Bocage

Etablissements catholiques

Patrimoine et traditions

Les lieux de notre paroisse présentant un aspect culturel, historique particuliers. Les manifestations particulières (bénédictions, pèlerinages / marches...)

Agenda

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30