Saint-Ortaire-en-Souleuvre

Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux.

Edito

            La solennité

                    Du Saint-Sacrement

                                      En ce mois de juin nous célébrons la Fête-Dieu, Présence du Christ ressuscité à son Eglise et à notre humanité.

L’Eucharistie est une réalité d’une grande richesse spirituelle. Les premiers chrétiens parlaient «  de la fraction  du pain » ou du «  repas du Seigneur » et soulignaient ainsi l’aspect de partage. 

L’Eucharistie un repas inhabituel !  J’ai toujours été frappé par  le nombre de fois où l’Evangile nous montre Jésus à table. Repas de noces à Cana, repas chez des publicains, repas avec des pharisiens, repas chez Lazare, Marthe et Marie.

Repas où Jésus est l’invité, repas où c’est Jésus qui invite. Mais de tous ces repas, le plus grand, le plus significatif est un repas de fête, le repas de la Cène le dernier repas.

Dans l’histoire du peuple d’Israël,  car il s’agissait de fêter le mémorial de la libération d’Egypte, on se conformait dans toutes les familles, à un certain nombre de rites. Jésus est fidèle à la tradition, il refait les gestes des ancêtres prononce les formules de bénédiction que tout le monde prononçait, partage le pain comme tout le monde, il fait circuler les coupes rituelles. Mais voilà que subitement tout bascule. Rompant le pain, Jésus déclare que ce pain, c’est son corps ; faisant circuler la coupe, il annonce que c’est son sang. Il n’est donc plus question du passé, ou plus exactement, l’événement passé atteint ici son point culminant. 

Eh bien, ce que Jésus a fait ce soir-là, nous le faisons nous aussi chaque dimanche. On dit : « Je vais à la messe ». On entend aussi des jeunes et des moins jeunes qui disent : «  la messe ça ne m’apporte rien, ça ne m’intéresse pas ». Beaucoup de ces réflexions viennent d’un malentendu quelque part. L’essentiel me semble-t-il ce n’est pas de vouloir comprendre absolument. Le soir du  Jeudi Saint, les apôtres ont dû être eux aussi stupéfaits et n’ont certainement pas compris ce qui leur arrivait. Alors, ce qui nous est simplement proposé, c’est d’adorer, de nous émerveiller et de croire.

Chez nous, dans le Bocage Virois, nous avons encore la chance de pouvoir célébrer l’Eucharistie dans plusieurs églises rurales. Mais nous voyons bien que cela devient de plus en plus difficile. Cette difficulté ne vient pas seulement du manque de prêtres mais aussi de l’absence de chrétiens. Quand une communauté   devient trop petite, elle a intérêt à s’organiser pour aller vers une église voisine. Quelquefois aussi, on trouve des excuses pour ne pas aller à la messe : on n’a pas le temps, pas envie, on a un repas de  famille, on la regarde à la télévision… Réfléchissons un peu : A chaque messe, nous célébrons celui qui nous a aimés comme on n’a jamais aimé. Tous ces arguments sont-ils vraiment sérieux ? Pensons, que chaque semaine c’est le Christ qui nous invite personnellement à sa table. Le pain que Jésus nous donne c’est vraiment une nourriture qui  nous fait grandir et progresser dans la  foi. C’est pourquoi, jeunes et adultes nous devrions tout faire pour que chaque Eucharistie soit vraiment le grand événement de la semaine. Le rassemblement dominical nous rappelle qu’on n’est pas chrétien tout seul, indépendamment des autres : les autres ont besoin de nous pour vivre en chrétiens, et nous, nous avons besoin des autres comme  dans notre corps la tête a besoin des autres membres et chaque membre a besoin de tous les autres comme l’enseigne l’ apôtre Saint Paul. Dans notre société qui manque cruellement de repères religieux, il nous faut donc avoir une foi personnelle, un attachement personnel à Jésus-Christ, enraciné dans une  communauté , sous peine de laisser notre foi  s’éteindre tout doucement faute de nourriture.

Ainsi, quand nous participons à la messe, quand nous communions, chacun de nous rencontre personnellement le Seigneur Jésus. Le prêtre vous montre l’hostie consacrée, signe de la présence du Christ qui vient se donner. Que cette démarche de la communion exprime vraiment notre  OUI JOYEUX au Seigneur qui vient à nous !

                                                                       Père Philippe CENIER

Présentation de la paroisse

Bonjour,
vous êtes les bienvenus sur la paroisse St Ortaire en Souleuvre qui fait partie du pôle de Vire sous la responsabilité du père Philippe Cenier.

Elle est composée de 19 clochers (19 communes) plus un sanctuaire dédié à la Vierge, Notre Dame du Bocage, situé au Reculey.

Un bulletin, “Le mensuel Saint Ortaire” permet de faire le lien entre les paroissiens.

Des bénévoles au service de l’Eglise participent aux équipes liturgiques, à l’accompagnement des familles en deuil, à la préparation des baptêmes, des mariages (CPM), à la catéchèse, à l’aumônerie, …

Bon nombre sont engagés au Secours Catholique, à l’association de réinsertion, “Vie et Partage” ou visitent les personnes agées chez elles ou à la maison de retraite.

Prochains événements

Actualités

  • Mensuel Saint Ortaire-avril-2021

    Voici le lien pour le Mensuel St Ortaire du mois d’avril 2021 Mensuel avril 2021

  • visite pastorale de Mgr Jacques Habert

    Chers amis et frères de la paroisse St Ortaire, Nous avons eu la joie d’accueillir notre nouvel évêque Mgr Habert, à l’occasion de sa première visite de pôle de Vire. Nous vous transmettons en lien internet l’homélie qu’il a donnée dimanche dernier 14 mars lors de la messe de Ste Anne de Vire. Bonne semaine […]

  • Mensuel Saint Ortaire de décembre 2020

    Retrouvez le nouveau mensuel St Ortaire du mois de décembre

  • Paroisse-Saint-Ortaire-en-Souleuvre – Dimanche-29-novembre-1er-dim-Avent

    Chers frères et sœurs, Comme vous le savez, et contrairement à ce que nous espérions , la nouvelle est tombée comme un couperet : la jauge pour les messes sera de 30 personnes pour le moment. Entre incompréhension et colère, sans pour autant chercher à minimiser la gravité de la pandémie nous sommes en droit […]

  • Paroisse Saint Ortaire-en-Souleuvre – Dimanche 22 novembre 2020 – Solennité du Christ-Roi de l’Univers

     Chers frères et sœurs dans le Christ, Nous évoquions dimanche dernier les dons (les talents) que nous recevions du Seigneur pour les valoriser dans l’amour et la foi, en attendant son retour dans la gloire. C’est dans cette même espérance active que nous recevons depuis 10 jours un autre don : celui de Mgr Jacques […]

  • Nous avons un évêque !

    Mgr Jacques HABERT, nouvel évêque du diocèse de Bayeux-Lisieux Depuis ce 10 novembre, nous avons un nouvel évêque. Nous n’attendions plus la nouvelle en cette période de crise sanitaire où nous pensions toute nouvelle nomination gelée comme nos relations humaines ! C’était sans compter sur le travail du Pape avec la nonciature en France, car […]

  • Paroisse Saint Ortaire-en-Souleuvre – Dimanche 15 novembre 2020 – 33e dimanche du Temps Ordinaire

    Cher(e)s ami(e)s dans le Christ, À nouveau embarqués dans un confinement à durée indéterminée, le risque est grand de se livrer aux ténèbres du marasme ambiant, et d’alimenter cette crise de confiance qui sous-tend toutes les crises que nous traversons. La tyrannie du “restez chez vous!” risque fort de devenir une religion du “vous ne […]

  • Paroisse Saint Ortaire-en-Souleuvre – Dimanche 08 novembre 2020 – 32e dimanche du Temps Ordinaire

    Frères et sœurs, Une nouvelle fois nous nous retrouvons en confinement avec l’impossibilité de participer à la messe de 10h30 comme chaque dimanche. Nous savons que pour ceux qui nous gouvernent, la situation n’est pas simple car ils ont à prendre dans les temps que nous vivons des décisions courageuses. Prêtres et diacre du Pôle […]

  • Toussaint, la fête de tous les saints

    Toussaint La fête de tous les saints La fête de la Toussaint 1 er novembre illumine le jour suivant Le 2 novembre, la commémoration de tous les fidèles défunts. Ce jour-là, en association avec tous les saints connus ou inconnus, l’Eglise prie particulièrement pour tous les défunts dans l’espérance de la vie éternelle. Le mot […]

  • La fête du Sacré-Cœur de Jésus

    La fête du Sacré-Cœur de Jésus La fête du Sacré-Cœur est une solennité célébrée cette année le vendredi 19 juin après la solennité de la Pentecôte. C’est la pape Clément XIII qui institue officiellement la fête du Sacré-Cœur le 6 Février 1765. Elle est devenue une solennité dans le calendrier liturgique fixé par le concile Vatican II. Mais alors pourquoi […]

Carte de la paroisse

Horaires des messes

Depuis mai 2021 les lieus et horaires de célébrations sont disponibles sur EgliseInfo, le site national

Messe tous les dimanches
à 10h30 en alternance :
Le Bény-Bocage / St Martin des Besaces

Messe à Campeaux le 5e dimanche du mois

La quête en ligne

Journal paroissial

Contact

Pour toute affaire courante
( baptême, mariage, funérailles, offres d’intentions de messe . . . ) :

Accueil de la paroisse St Ortaire :
9 rue du Chanoine Cochard
Le Bény Bocage
14350 Souleuvre en Bocage
02 31 68 63 13
saintortaire@bayeuxlisieux.catholique.fr

Vous serez accueillis :
le mercredi et le samedi matin
de 10h à 12h

Equipe

Pére Philippe Cenier, prêtre administrateur

avec les pères François Lecrux et Benoît Duchemin

Voir personnes référentes :
Chantal Laurent
0231684431
Jean-François Lechevalier
0768362703

Solidarité

les églises de la paroisses

Patrimoine et traditions

Aucun évènement ce mois-ci

Communautés chrétiennes locales

Liste et contacts des communautés religieuses, monastères, structures d’accueil, basiliques, sanctuaires de la paroisse.

Communes et lieux de culte

Liste des communes (villes) (mettre les codes postaux) et lieux de culte (églises) (mettre le nom des églises).

Habitants : 7 206 Superficie : 178,36 km2
Communes : 19
— Relais de Bény-Bocage : Beaulieu, Le Bény-Bocage, Carville, Montamy, Montchauvet,
Le Reculey, Saint-Pierre-Tarentaine, Sainte-Marie-Laumont, Le Tourneur.
— Relais de Campeaux : Bures-les-Monts, Campeaux, La Ferrière-Harang, Malloué,
Mont-Bertrand, Saint-Martin-Don.
— Relais de Saint-Martin-des-Besaces : Dampierre, Saint-Denis-Maisoncelles,
Saint-Martin-des-Besaces, Saint-Ouen-des-Besaces.