Nous avons un évêque !

Mgr Jacques HABERT, nouvel évêque du diocèse de Bayeux-Lisieux

Depuis ce 10 novembre, nous avons un nouvel évêque. Nous n’attendions plus la nouvelle en cette période de crise sanitaire où nous pensions toute nouvelle nomination gelée comme nos relations humaines ! C’était sans compter sur le travail du Pape avec la nonciature en France, car depuis le mois d’août, les nominations se succèdent : les diocèses de Nantes, Arras, Auch, Lyon sont désormais pourvus de leur pasteur.

Et le nouvel évêque de Bayeux-Lisieux, d’où vient-il ? Du diocèse voisin de Séez, puisque c’est Mgr Jacques Habert qui succède une nouvelle fois à Mgr Boulanger, cette fois-ci au siège épiscopal de Bayeux-Lisieux. Il devient ainsi le 54e évêque du diocèse de Bayeux ( et le 13e évêque du diocèse de Bayeux-Lisieux )

Mgr Habert et la famille Martin

Pour Mgr Habert, 60 ans cette année, cette nomination est pour lui une surprise, du fait de succéder de nouveau à Mgr Boulanger. Mais une fois l’étonnement passé, Mgr Habert se réjouit de ce « signe de la providence » qui marque « l’union de ces deux diocèses » autour de la famille de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Car si Lisieux est désormais le cœur des pèlerinages thérésiens, l’histoire de la sainte commence bien dans l’Orne, à Alençon. C’est d’ailleurs là qu’en 2015 Mgr Habert a érigé canoniquement le sanctuaire Louis et Zélie Martin, du nom des parents de la « petite Thérèse », quelques semaines avant leur canonisation. À Bayeux-Lisieux, le nouvel évêque aura à cœur de poursuivre le procès en béatification d’un autre membre de la famille Martin : Léonie, sœur de Thérèse, dont l’étude des vertus héroïques est en cours à Rome.

Ce lien particulier avec sainte Thérèse de Mgr Habert ne date d’ailleurs pas de son épiscopat, mais de son ordination : il est devenu prêtre le 30 septembre 1989, jour anniversaire de « l’entrée dans la vie » – c’est-à-dire de la mort – de la sainte carmélite. L’évêque manifeste d’ailleurs sa gratitude au pape François de l’avoir choisi pour prendre la conduite du diocèse de sainte Thérèse, pour lequel il a une dévotion bien connue. « Il a sans doute une attention particulière pour sainte Thérèse et je suis heureux de ce lien spirituel entre nous », témoigne-t-il.

L’évêque du monde rural

Les dix années passées à Séez n’auront toutefois pas uniquement été centrées sur la famille Martin pour cet évêque qui « goûte avec bonheur le contact avec la Création » lors de ses promenades dans la nature. Originaire d’un diocèse urbain – Créteil, dans le Val-de-Marne –, Mgr Habert aura découvert dans l’Orne le monde rural. « Mon arrivée à Séez a été une plongée dans un monde dont j’étais totalement ignorant, se souvient-il. J’y ai découvert une autre réalité d’Église, avec ses richesses et ses faiblesses, ce qui est très bénéfique dans ma vie. »

Après avoir découvert le monde rural, Mgr Habert a poursuivi son engagement en sa faveur, en devenant en 2017 le référent de la Conférence des évêques de France pour la mission de l’Église rurale. S’il est désormais appelé à prendre la conduite d’un diocèse bien plus grand avec une métropole « en expansion démographique » – la ville de Caen, la 40e la plus peuplée de France – il compte bien aller jusqu’au bout de son mandat.

A la découverte du diocèse

Et pour son nouveau diocèse, l’évêque compte appliquer la méthode qu’il avait expérimentée en 2010 en arrivant dans l’Orne : « Prendre certainement un ou deux ans pour aller à la rencontre, écouter, comprendre. (…) L’expérience de dix ans d’épiscopat me donne de comprendre qu’il faut avant tout se donner le temps de prendre la mesure de ce qu’est ce diocèse particulier. » Une chose est sûre cependant : il serait ravi d’accueillir à Lisieux le pape François si celui-ci exprime le désir de venir dans ce sanctuaire pour lequel il a « un attachement particulier ».

Parcours de Mgr Jacques Habert

Jacques Habert est né le 2 mai 1960 à Saint-Malo, d’un père agent commercial à EDF et d’une mère au foyer, il a trois frères et sœurs. Sa vocation est guidée par les figures de saint Jean Bosco et saint Jean-Marie Vianney notamment au cours d’une retraite quand il est en terminale, elle est orientée ensuite par le cardinal Philippe Barbarin alors curé de sa paroisse.

Après avoir obtenu en 1983 une maîtrise en droit public, il entre au séminaire. Il est ordonné prêtre le 30 septembre 1989 pour le diocèse de Créteil.

Il exerce successivement des fonctions de vicaire jusqu’en 2002, à l’Haÿ-les-Roses puis dans le secteur de Charenton. En 2002 il est nommé curé de Charenton-le-Pont, charge qu’il conserve jusqu’à sa nomination comme vicaire épiscopal pour les séminaristes et pour les secteurs pastoraux de Nogent-sur-Marne et de Fontenay-sous-Bois.

Le 28 octobre 2010, le pape Benoît XVI le nomme évêque de Séez, dans l’Orne, où il succède à Mgr Boulanger, transféré au siège de Bayeux-Lisieux quelques mois plus tôt.

Il est ordonné évêque le 9 janvier 2011 par Mgr Jean-Charles Descubes, archevêque de Rouen assisté de Mgr Boulanger, précédent évêque de Séez et de Mgr Michel Santier évêque de Créteil en présence de 25 évêques et de 3500 fidèles2. Il choisit comme devise épiscopale une phrase de l’évangile selon saint Jean: « Manete in dilectione mea » qui se traduit par « Demeurez en mon Amour » (Jn 15.9).

Et l’installation officielle ?

La date de l’installation de Mgr Habert comme évêque de Bayeux et Lisieux est fixée au dimanche 10 janvier 2021, à 16 heures, à la cathédrale de Bayeux.
Notez-bien cette date.
Deux cas de figure sont possibles :
– le confinement est levé et cette installation a lieu au cours d’une messe diocésaine à la cathédrale, avec probablement un nombre limité de participants à respecter (300 personnes pour l’installation de Mgr Leborgne à Arras).
– l’interdiction demeure et l’installation se fait à huis clos (les membres du collège des consulteurs, le chancelier et l’évêque). En ce cas, une messe ouverte à tous sera prévue ultérieurement, quand la situation sanitaire se sera améliorée et toute restriction sera levée.
Carte de la paroisse

Horaires des messes

Depuis mai 2021 les lieus et horaires de célébrations sont disponibles sur EgliseInfo, le site national

Messe tous les dimanches
à 10h30 en alternance :
Le Bény-Bocage / St Martin des Besaces

Messe à Campeaux le 5e dimanche du mois

La quête en ligne

Journal paroissial

Contact

Pour toute affaire courante
( baptême, mariage, funérailles, offres d'intentions de messe . . . ) :

Accueil de la paroisse St Ortaire :
9 rue du Chanoine Cochard
Le Bény Bocage
14350 Souleuvre en Bocage
02 31 68 63 13
saintortaire@bayeuxlisieux.catholique.fr

Vous serez accueillis :
le mercredi et le samedi matin
de 10h à 12h

Equipe

 


Père Philippe Cenier, prêtre administrateur

avec le père Claude Hardy

et le père Benoît Duchemin

Voir personnes référentes :
Chantal Laurent
0231684431
Jean-François Lechevalier
0768362703

Solidarité

les églises de la paroisses

Patrimoine et traditions