Historique

Historique 

Le CET est né en 1970 de la fusion de trois séminaires diocésains, celui de Séez (Orne) de Bayeux-Lisieux (Calvados) et de Coutances-Avranches (Manche). Dès 1971 il s’est ouvert à la présence de laïcs (hommes et femmes de la société civile, religieux (ses) pour répondre à l’ouverture souhaitée par le Concile Vatican II.

Depuis l’origine, le CET est reconnu par l’académie de Caen comme institut supérieur d’enseignement privé ; une convention quinquennale avec le THEOLOGICUM (Faculté de théologie et de Sciences Religieuses de l’Institut Catholique de Paris) permet aux personnes inscrites comme étudiantes de préparer les diplômes de cet institut.

Depuis 2003, la direction du CET est autonome par rapport à celle du Séminaire ; les séminaristes ont continué à venir faire les études au CET jusqu’en 2015, année de fermeture du Séminaire Saint Jean Eudes de Caen.

Outre les nombreux auditeurs libres venant par goût étudier la théologie pour grandir dans la foi et soutenir leurs engagements privés le plus souvent bénévoles (qui nécessitent des réelles compétences professionnelles), le CET est donc désormais entièrement dédié à la formation initiale et permanente des personnes envoyées ou non par les trois Associations Diocésaines et/ou par l’enseignement catholique des trois départements ; cette mission prend de plus en plus d’ampleur compte tenu de la baisse du nombre de prêtres. Le nombre d’inscrits est en hausse constante depuis 4 ans (839 pour l’année 2018/2019).

Photo des recteurs du Séminaire et directeurs du CET depuis sa création : Pierre-Antoine Bozo, Pascaline Lano, Hippolyte Simon, Bernard Lagoutte, MMe Marithé Hamed (secrétariat), Xavier Signrgout, Loïc Gicquel des Touches, Régis Rolet, Philippe Léonard, Thomas Gueydier