Les aventuriers de Dieu

Douze jeunes adultes présents dans le diocèse ou originaires du diocèse ont fait ou vont faire le choix de consacrer leur vie au Christ et au service de l’Église. Cinq jeunes religieuses ont prononcé leurs vœux solennels soit dans un monastère ou dans une congrégation apostolique. Cinq jeunes hommes vont devenir prêtres, deux pour le diocèse, un autre pour la communauté Saint Martin et deux autres à l’abbaye de Mondaye. Deux autres jeunes vont recevoir le diaconat en vue du sacerdoce. Commençons par rendre grâce au Seigneur pour ces jeunes adultes et portons les dans notre prière. Sainte Thérèse que nous allons prier chaque année au Carmel de Lisieux pour les vocations n’est sans doute pas étrangère à ces engagements.

 

Par amour de Jésus

Ces jeunes adultes acceptent de donner leur vie au service de l’Église et par amour de Jésus. C’est bien à cause de Jésus et de l’Évangile que l’on renonce à un avenir professionnel et familial. « Personne n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, dit Jésus, une maison, des frères… sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple… avec des persécutions et dans le monde à venir, la vie éternelle » (Marc 10,29-30). La plupart de nos contemporains ne comprennent pas le sens d’un tel engagement et même, malheureusement, certains chrétiens. Quand Jésus confie l’Église à Pierre, il ne lui fait pas passer un examen sur ses compétences de gouvernement. Il lui pose cette simple question : « Pierre, m’aimes-tu ? ». Et il lui dit : « Viens, suis-moi ». L’Église a pris à la lettre cette parole de Jésus. A celui qui va être ordonné comme à celle qui fait vœu de chasteté, elle leur demande de donner leur vie par amour de Jésus. L’amour est sans partage et c’est tout le sens du célibat. Ce n’est pas pour mener une vie en solo, mais bien pour montrer le don de sa vie au Christ, que le prêtre choisit le célibat. La question qui est posée est bien celle-ci : Dieu qui s’est révélé en Jésus, mérite-t-il de donner notre vie pour lui, par amour ? L’ordination est une réponse d’amour, c’est l’offrande d’une liberté à un Amour qui nous a précédés. C’est par amour de Jésus que l’on devient prêtre.

 

Au service du Corps du Christ

Le prêtre diocésain est un tisserand de communion. Il donne sa vie pour construire de la communion là où la division s’installe si facilement. Sa référence, c’est le Christ Pasteur, c’est le bon Pasteur qui donne sa vie pour ses brebis. Il ne devient pas prêtre pour être un censeur mais un pasteur. Amour et Vérité vont de pair. Mais il n’y a de vérité chrétienne que dans l’amour du frère. Quelques instants avant sa mort, Jésus prie pour les futurs pasteurs de son Église : « Que tous soient un, comme toi Père, tu es en moi et moi en toi, afin que le monde croie » (Jn 17,21). C’est en donnant sa vie pour la communion que le prêtre diocésain fait l’expérience du mystère Pascal : « Nous savons, nous, que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons nos frères » (1 Jn 3,14).

 

Au service des hommes

Le prêtre diocésain est un homme de terrain. Même s’il a la tête branchée sur le Christ Tête, s’il fait corps avec le Corps du Christ, c’est un envoyé. Il est prêtre non seulement avec ses mains consacrées, mais aussi avec ses pieds. Il est envoyé pour aller à la rencontre de tous les hommes. « J’ai encore d’autres brebis, dit Jésus, qui ne sont pas de cette bergerie : celles-là aussi, il faut que je les conduise » (Jn 10,16). C’est en ce sens que le prêtre diocésain est serviteur de l’Espérance pour notre temps. Alors, chers amis, priez pour ces jeunes que le Seigneur appelle à  sa suite. N’oubliez pas de prier pour les vocations sacerdotales. Notre diocèse en a besoin. Si c’est véritablement votre désir, le Seigneur vous dira : « Qu’il t’advienne selon ton désir ! »

 

+ Jean-Claude BOULANGER
Évêque de Bayeux – Lisieux

Editos

Les derniers editos de notre évêque

Contact

Un problème avec votre abonnement ?

Contactez Marylène Vally au 02 31 29 20 13

Equipe

Directeur de la publication : Père Xavier Signargout

Comité de rédaction : P. Laurent Berthout, Pascaline Lano, Marc Gavard, Aude Maisonneuve, Daniel Hinard, Armelle Dalibert, Alexandre Barbé
journal@bayeuxlisieux.catholique.fr