Le devoir de s’assoir !

Les membres du mouvement des Équipes Notre Dame reconnaissent ici un des piliers de leur charte. Pour ma part, je vous renvoie à la parole de Dieu. Dans l’évangile selon saint Luc, Jésus parle en parabole de celui qui veut bâtir une tour. Il explique qu’avant de se lancer, il doit s’assoir et réfléchir (Luc 14, 28-30). « Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense ? »

Prier et discerner

Il y a là bien plus qu’une considération de bon sens. Jésus nous explique en réalité comment nous devons avancer dans la vie. Rien de solide ne peut s’envisager sans le temps de la prière et du discernement. Ce qui est vrai au plan personnel l’est aussi au plan ecclésial. Le pape François en mettant l’Église en état de synode suit cette logique. Il nous invite à nous assoir, à réfléchir, à prier, à discerner. Cette attitude doit se vivre dans la force de l’Esprit-Saint et sous l’autorité de la parole de Dieu.

Les prochaines élections présidentielles demandent certainement une telle réflexion. En ce sens, prenons le temps de nous assoir et de lire tranquillement le document publié par les évêques de France : l’Espérance ne déçoit pas.

Suivre le Christ en disciples

Installé dans le diocèse depuis maintenant une année, je vous invite à vous assoir. Dans les mois et les années qui viennent, nous sommes invités à vivre dans le diocèse une profonde transformation pastorale. Le Conseil Épiscopal, le Conseil Presbytéral et le Conseil Diocésain de Pastorale sont attelés depuis des années à cette réflexion. Elle doit non seulement s’intensifier mais de plus en plus irriguer le cœur de chacun d’entre vous. Rien ne pourra se faire sans l’adhésion et la collaboration de tous. C’est cela un synode : « marcher ensemble. »

Dans l’évangile cité plus haut, Jésus avait introduit son propos ainsi : « Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple» Ne recevons pas ce verset dans une perspective doloriste, mais dans un appel à suivre le Christ comme de véritables disciples. Tel est le secret de la fécondité de notre réflexion diocésaine. Prenons le temps de nous assoir pour ensuite marcher joyeusement ensemble. Le temps du Carême qui approche nous aidera dans ce désir.

+ Jacques Habert
Évêque de Bayeux et Lisieux

 

Editos

Contact

Un problème avec votre abonnement ?

Contactez Marylène Vally au 02 31 29 20 13

Equipe

Directeur de la publication : Père Laurent Lair

Comité de rédaction : P. Laurent Lair, P. Laurent Berthout, Pascaline Lano, Marc Gavard, Daniel Hinard, Clémence Allix, Christian Alleaume, Alexandre Barbé
journal@bayeuxlisieux.catholique.fr