Au service des familles

Le Rassemblement Mondial des Familles qui s’est déroulé à Rome des 22 au 26 juin derniers était la conclusion de l’année Amoris Laetitia voulue par notre pape François. J’ai eu la grâce d’être appelé dans la délégation Française. Ce bain de catholicité est toujours bénéfique. J’ai bien prié à toutes les intentions du diocèse. Ce rassemblement n’a pas été l’occasion d’enseignements magistériels, mais surtout de l’écoute d’expériences venues du monde entier.

  • Combien des témoignages, souvent bouleversants mais aussi très ordinaires, reçus de familles des quatre coins du monde.
  • Combien de croix portées, de réconciliations vécues, de souffrances partagées, de générosités, d’accueils inconditionnels… au sein des familles.
  • Combien d’initiatives, de recherches, de projets pastoraux, pour accueillir et accompagner les familles dans le monde de ce temps.

Dans les mois qui viennent, notre diocèse continuera de porter ces réflexions avec des orientations nouvelles.

 

Accueillir, écouter, accompagner

Autour de ces questions de pastorales familiales, nous sommes dans une tension qui est propre à la vie chrétienne en général. L’évangile, la doctrine de l’Église, nous présentent un idéal qui est une bonne nouvelle. Cet idéal doit être proposé, encouragé, promu. C’est un chemin de bonheur. Pourtant, cet idéal exigeant n’est vécu parfois que partiellement par nombre de nos frères et sœurs chrétiens. Les invitations à l’accueil, à l’écoute, à l’accompagnement sont souvent revenues comme des exigences premières de la pastorale de l’Église dans nos diocèses. La miséricorde du Seigneur, la pédagogie divine, doivent toujours être approfondies par notre Église.

L’autre enseignement de ce rassemblement est que s’intéresser à la réalité de la famille, est pour l’Église, le meilleur moyen de se mettre au service de la société. La stabilité de la cellule familiale est le garant de la stabilité de notre société contemporaine. Comment ne pas en comprendre l’importance pour notre pays.

La présentation de l’Église, l’Église diocésaine notamment, comme une grande famille reste d’une grande pertinence. Dans la démarche synodale qui nous mobilise, que cette dimension familiale continue d’être notre boussole.

Bonnes vacances à tous, en famille, en Église.

+ Jacques Habert
Évêque de Bayeux et Lisieux

Editos

Contact

Un problème avec votre abonnement ?

Contactez Marylène Vally au 02 31 29 20 13

Equipe

Directeur de la publication : Père Laurent Lair

Comité de rédaction : P. Laurent Lair, P. Laurent Berthout, Pascaline Lano, Marc Gavard, Daniel Hinard, Clémence Allix, Christian Alleaume, Alexandre Barbé
journal@bayeuxlisieux.catholique.fr