Nouvelle Halte spirituelle : pour l’Avent !

Halte spirituelle chez vous, pour entrer en AVENT.

Proposée par le service de Formation,
À distance, chez vous, derrière votre ordinateur, votre tablette ou votre téléphone !

Goûter à la Parole de Dieu et au silence…
Faire une pause au cœur de mon quotidien pour prendre le temps de prier, sentir…

Vous trouverez ci-dessous une HALTE SPIRITUELLE à vivre chez vous, quand vous le souhaiterez.
Pour toute demande, aide, ou remarque : Service de Formation du diocèse de Bayeux-Lisieux,  formationpermanente@bayeuxlisieux.catholique.fr

Bonne Année… liturgique !


Vivre une Halte chez soi pour préparer la nouvelle année liturgique. Pour cela nous vous proposons de garder une journée pour le Seigneur… accompagné de l’Évangile de Marc du dimanche 29 novembre, (Mc 13, 33-37), premier dimanche de l’Avent.

Cette proposition est modulable, bien sûr, chacun faisant comme il le souhaite en fonction de son temps et de sa disponibilité.

1) Je choisis le moment où je vais aller prier, la durée et le lieu.
J’installe un coin prière, je prépare ma Bible et mon ordinateur… Je lis le texte d’évangile proposé avant, afin de me préparer intérieurement. Je suis prêt.

 

2) «Tout mon être veille pour mieux accueillir ta Parole, ta Présence. »
Je me laisse conduire par cette proposition pour m’aider à te rejoindre, Seigneur. (Annick Chéreau, 4min50)

3) Je choisis un chant ou une une musique que j’aime. Je prends le temps, le temps d’écouter, d’écouter vraiment. Je suis tout à cette tâche… Depuis combien de temps ne me suis-je pas assis, installé confortablement pour laisser la musique ou le chant m’emplir tout entier ?

→ Un kit musical vous permet lors des temps de silence d’être accompagné par une musique de fond, ou si vous désirez, chanter avec les chants proposés.

Veilleurs bénissez Dieu N. Toschi, D’après Ps 134

Veilleurs, bénissez Dieu dans la nuit,
Il nous donne sa paix.
Veilleurs, bénissez Dieu,
Élevez les mains,
Dans la nuit, bénissez sans fin.

1. Dans le silence,
Faites monter en vos cœurs,
La joie, la louange.

2. Gardez vos lampes
Allumées pour le retour de Dieu,
Notre Maître.

3. Dans la confiance,
Présentez au Seigneur votre encens,
Vos prières.

Notre âme attend le SeigneurTaizé/Berthier

Notre âme attend le Seigneur.
En lui la joie de notre cœur.

J’espère le Seigneur de toute mon âme, et j’attends sa parole.
Je compte sur la fidélité de mon Dieu, sans fin, et à jamais.
Garde-moi, mon Dieu. J’ai fait de toi mon refuge.
Oui, mon rempart, c’est Dieu! Le Dieu de mon amour vient à moi.
Je prends appui sur ton amour. En mon cœur, la joie de ton salut.
Jamais tu n’abandonnes, Seigneur, ceux qui te cherchent.
Dieu, tu es l’allégresse et la joie de tous ceux qui te cherchent.
Heureux les hommes dont tu es la force, des chemins s’ouvrent dans leur cœur.
Je m’en remets au Seigneur, en lui je me confie.

Pour entrer dans le silenceSciaky/Wackenheim

Pour entrer dans le silence
et pour te prier.
Pour m’ouvrir à ta présence
en moi, tout se tait.

1. Je me tourne vers toi,
Mes yeux sont fermés
Je veux simplement
T’offrir ma journée.
3. Je me tourne vers toi,
Le cœur bien chargé
Je veux simplement
Te dire un secret.
5. Je me tourne vers toi,
Le livre est posé
Je veux simplement
Venir t’écouter.
2. Je me tourne vers toi,
Mes mains sont croisées
Je veux simplement
Être pardonné.
4. Je me tourne vers toi,
Je veux contempler
Merci simplement
Pour tant de beauté.
6. Je me tourne vers toi,
Tu viens Te donner
Je veux simplement
Un peu mieux t’aimer.

En Toi, j’ai mis ma confianceHauguet/Cté de l’Emmanuel

En toi, j’ai mis ma confiance,
Ô Dieu très saint,
Toi seul es mon espérance
Et mon soutien ;
C’est pourquoi je ne crains rien,
J’ai foi en toi, ô Dieu très saint.
C’est pourquoi je ne crains rien,
J’ai foi en toi, ô Dieu très saint.

4) J’écoute l’introduction et le texte de l’Évangile de Jésus-Christ selon st Marc – Mc 13, 33-37. (On peut aussi lire le texte ci-dessous)

Introduction à l’Évangile du 1er dimanche de l’Avent. (1min25)

Lecture de l’Évangile du 1er dimanche de l’Avent. (1min05)

TEXTE BIBLIQUE (traduction ©AELF)
Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 13, 33-37)
« Veillez donc, car vous ne savez pas quand vient le maître de la maison. »

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Prenez garde, restez éveillés :
car vous ne savez pas quand ce sera le moment.
C’est comme un homme parti en voyage :
en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs,
fixé à chacun son travail, et demandé au portier de veiller.
Veillez donc, car vous ne savez pas
quand vient le maître de la maison,
le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin ;
s’il arrive à l’improviste, il ne faudrait pas qu’il vous trouve endormis.
Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »

5) Je peux prendre le temps de laisser résonner en moi cet Évangile et les paroles de Jésus, dans le silence, ou en écoutant un morceau de musique.

Bach, Choral du veilleur (BWV 645)
Réveillez-vous, nous crie la voix !

Bach, Choral (BWV 650)
Viens Jésus, du ciel sur la terre !

6) Maintenant, je me laisse guider par la méditation audio.(Annick Dunbar, en 5 parties, source : www.ndweb.org)

Partie 1 : Il en est comme d’un homme… (3min10)

Partie 2 : En quittant cette maison (2min30)

Partie 3 : Veillez…endormis (2min50)

Partie 4 : Le maitre de la maison reviendra (1min15)

Partie 5 : Je le dis à tous (3min50)

 

7) Après cette prière guidée, je peux relire ma prière en m’installant ailleurs, changer de lieu ou de place.
– Qu’ai-je découvert de cet évangile ? Un angle nouveau m’est-il apparu ?
– Sur quelle phrase, quelle remarque me suis-je arrêté ?
– À quel personnage puis-je m’identifier ?
– Je garde en mémoire en notant ce qui m’est venu.

La relecture de ma prière :
Ce n’est pas faire mémoire de tout ce qui s’est passé au cours de ce temps, ni de faire le point sur ce que j’ai appris de la Bible ou sur Dieu, mais de repérer ce qui m’a aidé ou non à me laisser rencontrer par le Seigneur. La tradition spirituelle m’invite, après chaque temps de prière à m’arrêter un moment pour regarder ce qui s’est passé. Pour cela je dois repérer ce que j’ai fait et ce que j’ai éprouvé. Sans ce temps de relecture je risque d’avancer comme un aveugle, sans percevoir si c’est du fait de ma tiédeur qu’il ne se passe rien dans ma prière, ou de mon manque de rigueur, ou bien simplement du fait  que l’Esprit du Seigneur cherche à me dire quelque chose. (source : www.prieraucoeurdumonde.net)

8) Vous pouvez prolonger votre méditation par “Temps d’Avent”. (P. Michel Lemasson, 3min)

 

9) Pour conclure cet enseignement, nous offrons à votre écoute le chant : Le Royaume de Dieu est tout proche (P.Michel Lemasson, 3min30)

Le Royaume de Dieu est tout proche

Le Royaume de Dieu est tout proche,
tournez-vous vers lui
et croyez en sa promesse.

Le Royaume de Dieu est tout proche,
fiez-vous en lui et croyez en sa tendresse.

1. Ne vous effrayez pas,
travaillez dans le calme,
persévérez dans la fidélité.

3. Venez approchez-vous,
du Seigneur, qui vous aime,
et apprenez les chemins de l’amour.

5. Transformez vos épées,
et vos armes de guerre,
en des outils qui préparent la paix.

2. Soyez comme un veilleur,
dans la nuit de la terre,
tenez-vous prêt pour accueillir le jour.

4. Vivez dans la clarté,
choisissez la lumière,
revêtez-vous d’un vêtement nouveau.

6. Venez montez vers Dieu,
recevoir sa Parole,
et l’avenir qu’il veut faire avec vous.

 

 

10) Des idées pour que cette journée soit toute entière dédiée au Seigneur !
– J’apprends un des chants proposés ou un autre qui me tient à cœur (d’autres idées en bas de page).
– Je prends une heure de ma journée pour un atelier créatif (une bougie que je décore, un gâteau à offrir, un courrier pour une personne isolée…)
–  Je peux sortir en saluant chaque passant et prier pour chaque personne croisée.
– Voir ou revoir l’un de ces films : Les enfants du marais (le bonheur d’être libre, la liberté d’être heureux) ; Odette Toulemonde (Odette possède un don, celui du bonheur euphorique et contagieux) ; 8 femmes (Dans les années 50, on s’apprête à fêter Noël) ; Angela (Un jeune escroc rencontre une femme… son ange gardien). Si vous ne les avez pas chez vous, vous pouvez lancer un message à vos voisins, peut-être que l’un d’entre-eux pourra vous prêter un film ?

11) À la fin de cette journée, de cette matinée, de ce temps consacré au Seigneur, je relis ce que j’ai vécu pendant les différents temps :
–  Je prends un chant,
– Je relis le texte d’Évangile et redis au Seigneur ce que j’envisage pour cette nouvelle année pour rester en vigilance ! Comment je prépare mon cœur et tout mon être à accueillir Noël ?

Des idées de chants et de musique pour votre méditation…

Comme un veilleur attend Gambarelli

Comme un veilleur attend l’aurore,
j’attends un signe de ta main.
Comme une fleur avant d’éclore
attend la rosée du matin.

1. La nuit résonne d’un appel,
le cèdre blanc touche le ciel,
Samuel se tourne vers toi.
Mon Dieu vais-je entendre ta voix ?
Je n’ai rien vu, rien entendu,
et pourtant comme un veilleur j’attends.

2. Ton peuple s’éloigne sans bruit,
le vieux figuier n’a plus de fruit,
Ezéchiel se tourne vers toi.
Mon Dieu, vais-je entendre ta voix ?
Mais j’ai parlé sans écouter
et pourtant comme un veilleur j’attends.

3. Et quand aux premières lueurs
l’amandier se couvre de fleurs,
Jérémie se tourne vers toi.
Mon Dieu vais-je entendre ta voix ?
Je suis perdu, je n’en peux plus,
et pourtant comme un veilleur j’attends.

4. Pierre, Jacques et Jean sont au jardin,
l’olivier est mort de chagrin,
l’apôtre se tourne vers toi.
Mon Dieu, vais-je entendre ta voix ?
Pourquoi veiller, pourquoi prier,
et pourtant comme un veilleur j’attends.

Habiter le seuil de ta maisonChemin Neuf

Habiter le seuil de ta maison, Seigneur,
Guetter le temps de ton retour.
Comme un veilleur guette le jour,
Rester dans l’amour de ton nom.

1. Veiller pour être prêt
Le jour où tu viendras,
Préparer ton retour.
Viens, Seigneur,
Le monde a tant besoin de toi.

2. Veiller en espérant
Que se lève le jour,
Annoncer ton retour.
Viens, Seigneur,
Le monde a tant besoin de toi.

3. Veiller pour accueillir
La promesse donnée,
Témoigner de ce jour.
Viens, Seigneur,
Le monde a tant besoin de toi.

4. Veiller pour accomplir
Les œuvres de l’amour,
Connaître ton retour.
Viens, Seigneur,
Le monde a tant besoin de toi.

logo du service de la Formation Permanente

Contact

Formation Permanente
Maison Diocésaine
1, rue Nicolas Oresme
14000 Caen
02 31 29 35 11

formationpermanente@bayeuxlisieux.catholique.fr

Equipe

Mmes Hélène Didier et Carine Simon,
co-responsables.
P. Michel Lemasson, Marie-Luc Fauchille.