A Pontmain en 2022, en route vers la sainteté

A Pontmain, 2021 est l’année jubilaire des 150 ans de l’apparition de Marie aux enfants. En 2022, autre anniversaire, il sera fait mémoire des 150 ans de l’entrée au ciel de l’abbé Michel Guérin. Curé de Pontmain au moment des apparitions, il est mort 18 mois après, victime d’un accident sur la route de Saint-Ellier-du-Maine.

C’est en 1836 qu’il arrive dans le village de Pontmain : 500 habitants abandonnés des autorités civiles, sans commerce, sans voie carrossable, sans école et personne pour soigner les malades. Pas de prêtre depuis plusieurs années et les habitants désertent l’église en ruines. Pas de catéchisme. Les morts sont enterrés civilement.

L’abbé Guérin a connu la pauvreté dans sa jeunesse. Il reconnait les souffrances de ses paroissiens. Du séminaire qui l’a formé à la spiritualité de l’École française, il retient la devise : « A Jésus par Marie » et y ajoute : « Rien sans Marie, tout par Marie. » Dès son arrivée, il offre une statuette la représentant à chaque foyer. Cette anecdote lui vaut le surnom de « curé aux bonnes vierges ». Petit à petit, de ce village du bout du monde, il fait une communauté priante rassemblée au nom de Jésus Christ. Persuadé qu’il est inutile de faire grandir l’homme spirituellement si on ne l’aide pas, en même temps, à sortir de sa misère, il prend les choses en main. Grâce à la générosité de quelques bienfaiteurs et avec ses paroissiens, il rénove l’église puis fait construire une école. Il obtient la venue de deux religieuses enseignantes et d’une infirmière. Dans les jours qui suivent l’apparition de Marie à Joseph et Eugène Barbedette le 17 janvier 1871, il écrit à l’évêque pour lui faire part de ce que les quatre voyants ont décrit. Il sera entendu et Mgr Wicart, évêque de Laval, authentifiera l’apparition de Pontmain en février 1872.

C’est peu dire qu’il est très aimé de ses paroissiens qui reconnaissent en lui une figure de prêtre particulièrement attachante. Voici le témoignage d’un des deux voyants, Joseph :

« Au nom de Michel Guérin, dans mon cœur ému, se réveillent les plus doux souvenirs. Vénérable et saint prêtre, modèle de toutes les vertus, remarquable surtout par sa tendre piété envers la sainte Vierge, il mérita à Pontmain – on l’a dit souvent et certes avec raison – l’honneur d’être le théâtre des tendresses maternelles de Marie. Toute la population respectait et aimait M. Guérin comme un père. »

En juin 2013, Mgr Scherrer, évêque de Laval demande qu’une enquête diocésaine se penche sur la vie et l’œuvre de l’homme d’Église en vue d’introduire sa cause de béatification à Rome. Une fois reconnu par le diocèse, le bien-fondé du procès en canonisation aboutira à une demande de béatification, auprès du Vatican. Le processus est en cours.

Le 23 janvier 2022, trois cars sillonneront le Calvados pour conduire les pèlerins jusqu’à Pontmain. Leur démarche sera une manière de répondre à l’appel à la sainteté de témoins tel que l’abbé Guérin, à la spiritualité simple et profonde, fraternelle, vigoureuse et rayonnante. Nous n’oublierons pas aussi les saints de la porte d’à côté : les parents Barbedette qui ont su donner une excellente éducation à leurs enfants, les élevant dans l’ambiance chaleureuse d’une famille pauvre mais aimante, les sœurs de Rillé envoyées comme enseignantes et infirmières, les bienfaiteurs tels que la famille Morin du Tertre. Ils nous encouragent à ne pas nous arrêter en chemin et nous incitent à continuer de marcher vers le but : « être saints et immaculés en présence du Seigneur, dans l’amour » (Ep 1,4)

Logo service pèlerinages

Contact

Pèlerinages diocésains
Maison Diocésaine
1, rue Nicolas Oresme
14000 Caen

Tél.02 31 29 35 08

pelerinages@bayeuxlisieux.catholique.fr

Permanences :
   mercredi 14h-17h30
   jeudi et vendredi 9h-12h30

 

Visitez notre blog pour suivre les pèlerinages en direct !

Equipe

Responsable : Élisabeth Hamard

Marches pèlerines :
Bénédicte Moriceau 

Pèlerinages à venir

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30