Histoire et culture

« Les sciences historiques sont également nécessaires aux études du théologien, en premier lieu à cause du caractère historique de la Révélation, qui nous a été livrée dans une « histoire du salut ». » » (CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI, Instruction Donum veritatis sur La mission ecclésiale du théologien, 1990, au n° 10)

 

« Je désire exprimer et renouveler l’amitié de l’Église avec le monde de l’art, une amitié consolidée dans le temps, car le christianisme, dès ses origines, a bien compris la valeur des arts et en a utilisé avec sagesse les langages multiformes pour communiquer son message immuable de salut.(…) Chers artistes, vous savez bien que l’expérience du beau, du beau authentique, pas éphémère ni superficiel, n’est pas quelque chose d’accessoire ou de secondaire dans la recherche du sens et du bonheur, car cette expérience n’éloigne pas de la réalité, mais, au contraire, elle mène à une confrontation étroite avec le vécu quotidien, pour le libérer de l’obscurité et le transfigurer, pour le rendre lumineux, beau. »

BENOÎT XVI, discours aux artistes dans la Chapelle Sixtine, le 21 novembre 2009.

Cliquez ci-dessous sur le cours qui vous intéresse, vous en saurez plus! (mises à jour effectuées concernant le cours de chant et le cours sur l’Apocalypse dans les arts)

Inscriptions pour le second semestre à partir du 3 janvier 2017

Cours ouverts à tous

Présentation

Mme Joëlle de France
1er semestre, lundi de 13h45 à 15h15 les 19.09, 03 10, 17 10, 14.11, 28 11, 12.12, 16.01

Ce cours est prolongé au second semestre, de 13h45 à 15h15 les 30.01, 27.02, 13 et 27.03, 24.04 et 22.05
Cours, 2 C
Ref : A1

Descriptif

Cours de chant pour tous : découverte et travail de la voix chantée (posture, respiration, résonance, écoute…), répertoire liturgique.

Contenu

* Travail corporel et vocal

* Etude, analyse des chants et les différents moyens de leur donner vie

Evaluation

Méthodologie

Compétences

* Connaître et pratiquer les indispensables de la voix chantée (posture, respiration, résonance, justesse)

* Trouver l’esprit propre à un chant, en s’appuyant sur la mélodie, le rythme, le tempo, les nuances et le lien avec le texte

* Devenir soi-même louange et prière pour animer une assemblée

Joelle de France

Bibliographie

*

*

*

*

Présentation

M. Christian Villey

1er semestre, le mercredi de 10h30 à 12h30  : 5, 12 et 19.10. 1016 ; 2, 9, 16, 23 et 30. 11. 2016 ; 7 et 14 .12. 2016 

Des cours peuvent être aussi programmés au second semestre en fonction du nombre de personnes intéressées

Cours, 3 C

Ref : A2

Descriptif

En suivant la chronologie événementielle, cet atelier propose l’étude de l’histoire de la musique. Cette étude se construit sur l’analyse des genres, des styles, des formes et sur les études biographiques des compositeurs. Pour chaque époque, une étude plus spécifique de la musique religieuse et de la musique sacrée sera entreprise. L’ensemble sera illustré par de nombreux exemples musicaux grâce à un matériel de qualité. La progression se déterminera aussi en fonction des attentes et  des questions des étudiants. (Suite du cours de l’an dernier, mais il n’est pas indispensable de l’avoir suivi !)

Contenu

Evaluation

Méthodologie

Compétences à acquérir

M. Christian Villey

Bibliographie

*

*

*

*

Présentation

M. Delahaye

1er semestre, le lundi de 11h à 12h35

Cours, 4 C

Ref : H1

Descriptif

Comment la religion chrétienne, née dans la douleur de la mort du Christ, surpasse persécutions et hérésies pour triompher et devenir religion officielle de l’empire romain au début du IV siècle ?

Contenu

Etudier les origines du christianisme c’est d’abord découvrir un pays occupé par la puissante Rome : la Palestine. C’est aussi plonger dans la religion juive et l’attente du Messie. Découvrir Jésus, le personnage historique. Se demander quand naît officiellement le christianisme : lors de la crucifixion, de la Résurrection, de la Pentecôte ? Les débuts du christianisme représentent aussi une étape décisive de l’histoire de l’humanité et des religions : à travers les figures de Paul et de Pierre, il s’agit de comprendre comment se diffuse la nouvelle religion, comment elle se sépare de ses racines juives et quelles sont les raisons de son succès. Cette histoire est celle aussi de la naissance d’une institution qui s’organise, liturgie, textes sacrés, sacrements malgré un état romain persécuteur. En se penchant sur les raisons de ces persécutions, il s’agit de comprendre les arcanes de la religion romaine et impériale et saisir le basculement progressif des élites romaines puis des empereurs vers la reconnaissance officielle du christianisme sous Constantin.

Evaluation

Deux évaluations sont proposées :

  •  Un travail sur table de deux heures de type composition ou dissertation sur un thème du programme ou un corpus documentaire concernant aussi un thème du programme.
  • Une fiche de lecture sur un ouvrage concernant un thème du programme

Méthodologie

Il s’agit d’un cours s’appuyant sur des fiches documentaires, de l’analyse de documents historiques et de leur confrontation.

Compétences

  • Comprendre et analyser le contexte de la Palestine antique au temps de Jésus
  • Réfléchir sur la notion de « source historique » en se basant sur l’historicité du personnage historique qu’est Jésus
  • Réfléchir à la notion d’ « évènement » en histoire en répondant à une question clé : Quand nait officiellement le christianisme ?
  • Savoir confronter documents historique et connaissances pour effectuer une synthèse complète sur un évènement ou une période spécifique.
  • Savoir réaliser une fiche de lecture basée sur un ouvrage d’historien concernant la période étudiée.

Bibliographie

  • Lepelley L’Empire romain et le christianisme Flammarion, Paris 1969.
  • Potin Jésus, l’histoire vraie. Le Centurion, Paris 1994
  • Danielou Les origines du christianisme latin . Coll « Bibliothèque de Théologie », Desclée/Cerf, Paris 2003

Mme Cécile Arnal

2ème semestre, le vendredi de 10h30 à 12h les 3, 17 et 31 mars, 28 avril 12 mai 2017 + une date à déterminer

Cours, 2 C

Ref : A3

Descriptif

L’apocalypse constitue un thème majeur de l’art chrétien. Ces conférences d’histoire de l’art portent sur l’illustration du texte biblique à travers l’étude des manuscrits enluminés du Moyen-Âge. Il s’agit d’étudier non seulement l’iconographie de ces ouvrages mais aussi d’approfondir le contexte dans lequel ils ont été réalisés. Lors de périodes troublées, ce texte retrouvait un intérêt particulier.

Contenu

Evaluation

Méthodologie

Compétences

Cécile Arnal

Bibliographie

*

*

*

*

Présentation

M. Jean Laspougeas

2ème semestre, lundi 6 et 13 mars 2017 de 20h30 à 22h

Cours du soir, 0,5 C

Ref : CS 6

Descriptif

La laïcité, depuis un quart de siècle, a connu une renaissance spectaculaire dans le champ politique d’abord, puis dans les champs médiatique, social, intellectuel et religieux. Présentée comme une « solution », la laïcité est d’abord une question. L’objet de ce cours est d’en faire l’histoire à partir de documents d’époque. Dans les  bouleversements intervenus depuis un demi-siècle en Occident et donc en France, pourquoi la question laïque est-elle passée de l’obsolescence à la renaissance ?

Contenu

De la révolution de 1789 à la guerre de 1914, se succèdent un affleurement imprévu, une longue disp            arition dans la France concordataire, puis l’émergence d’une France laïque avec ses espoirs et ses victoires.

De la guerre de 1914 jusqu’à nos jours, c’est le siècle des surprises : surprise d’un apaisement forcé (1914-1940, surprise d’un apaisement délibéré (1940-1962), surprise d’un effacement (années 1960-années 1970), surprise d’un réveil, d’une renaissance et d’une croissance au cours du dernier quart de siècle.

Pour chaque moment seront présentés les conditions et les facteurs de la question laïque, ses formes et ses caractères, ses effets immédiats et lointains, voire ses traces.

Evaluation

Méthodologie

Les deux conférences s’appuieront sur des documents d’époque (en polycopie et en diaporama) et seront l’occasion de mises au point critiques d’ouvrages qui, pour être connus et reconnus, véhiculent cependant des approximations négligentes, des analyses spécieuses ou léonines, voire des erreurs factuelles.

Compétences

Jean Laspougeas

Bibliographie

Présentation

  • Jean BAUBÉROT, Histoire de la laïcité en France, 6ème éd., Paris, P.U.F, 2013, 128 p.
  • Henri PÉNA-RUIZ, Histoire de la laïcité, Paris, Gallimard, 2004, 144 p.
  • PORTIER (Philippe), L’État et les religions en France. Une sociologie historique de la laïcité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 368 p.
  • Catherine KINTZLER, Qu’est-ce que la laïcité ?, Paris, Vrin, 2007, 128 p.
  • René REMOND, Une laïcité pour tous, Paris, Textuel, 1998, 144 p.
  • TAWIL (Emmanuel), Justice et religions. La laïcité à l’épreuve des faits, Paris, P.U.F., 2016, 250 p.