Homélie de Mgr Boulanger pour le championnat de France cycliste du clergé

Devenir l’œuvre de Dieu,

Chers amis,

Il ne suffit pas de réaliser les œuvres de Dieu nous dit Jésus dans l’évangile de ce jour. Il nous faut encore devenir l’œuvre de Dieu. Nous qui sommes dans cette magnifique cathédrale du XII°- XIII° siècle, nous sommes invités à devenir la cathédrale de Dieu pour notre monde.

Vous mes frères prêtres, évêques et diacres et vous mes sœurs qui aimez le vélo, vous avez là un très beau symbole pour parler de la vie chrétienne. C’est en regardant de près une roue de vélo que nous allons mieux comprendre comment nous sommes invités à devenir l’œuvre de Dieu dans notre vie. Dans la roue, il y a la jante, le moyeu et les rayons sans oublier le boyau ou le pneu. Le moyeu c’est le Christ. Nous les chrétiens nous sommes les rayons. Mais un rayon tout seul attaché au moyeu ne donne pas une roue. Certains chrétiens effectivement sont attachés au Christ mais vivent une foi solitaire. D’autres rayons sont attachés à la jante sans oublier la chambre à air. La jante c’est l’Eglise et le boyau, on pourrait dire que c’est l’Esprit saint. Une jante toute seule ne permet pas de rouler. Certains catholiques sont surtout attachés à l’institution sans être véritablement attachés au Christ. Ils sont de tradition catholique. Comme disent certains braves paysans: « On n’est pas carnassier de religion mais on n’est pas contre…On est plutôt pour l’Eglise » Imaginez un rayon uniquement attaché à la jante, cela ne donne pas une roue de vélo. Les chrétiens sont à la fois attachés au Christ et à l’Eglise comme les rayons sont attachés au moyeu et à la jante. Mais là où les rayons sont les plus proches c’est autour du moyeu. Plus nous sommes attachés au Christ, tant plus nous devenons proches les uns des autres. En même temps vous avez remarqué qu’ils sont croisés. Cela évoque nos différences. Parce que nous sommes attachés au Christ, nous vivons la communion dans la différence et nous devenons peu à peu le Corps du Christ.

Alors frères et sœurs, quand vous prendrez votre vélo, pensez que vous êtes invités non seulement à réaliser les œuvres de Dieu mais à devenir l’œuvre de Dieu. Amen.

+ Jean Claude Boulanger
Evêque de Bayeux – Lisieux

Homélie de Mgr Boulanger pour le championnat de France cycliste du clergé