24 heures pour Dieu 2019

Du au
Caen, Dozulé, Douvres-la-Délivrande, Lisieux

Dans notre diocèse, plusieurs lieux proposent de participer à l’opération « 24 heures pour Dieu ».

Depuis 2014, le Pape François a appelé chaque diocèse du monde entier à ouvrir des églises durant 24 heures, dans ce temps du quatrième dimanche de Carême (29 et 30 mars 2019). Pour le P. Lionel Poullain, curé des paroisses Notre-Dame des Fleurs (Cabourg), Ste-Trinité des Monts (Dozulé) et St-Sauveur de la Mer (Dives-sur-mer et Houlgate), cette proposition constitue une occasion privilégiée de « rencontrer le Seigneur et de se préparer spirituellement à la fête de Pâques ». Ainsi l’église de Dozulé, la Basilique Notre-Dame à Douvres la Délivrande, mais aussi la chapelle du Carmel à Lisieux ou encore l’église St-Sauveur à Caen seront-elles ouvertes sans discontinuer durant 24 heures. À l’origine, le Pape François souhaitait remettre en valeur le sacrement de la réconciliation. Aujourd’hui, les propositions faites par les paroisses dépassent ce cadre. Le Père Poullain remarque d’ailleurs que des personnes extérieures à l’Église viennent à cette occasion, pour une veillée, un temps de prière, un enseignement… Il se souvient aussi que les enfants catéchisés qui ont participé à l’opération à Dozulé il y a deux ans ont été touchés par ce qu’ils ont vécu. C’est aussi un facteur d’unité, car des chrétiens viennent des trois paroisses dont il est responsable.

Aller aux périphéries
Sortir du bâtiment église, tel est le défi que se proposent de relever les étudiants et jeunes professionnels sur Caen. Depuis trois ans, les 24 heures pour Dieu sont organisées par une équipe au niveau de l’agglomération caennaise. Cette année, les jeunes s’y impliqueront fortement en proposant diverses animations. Cela débutera dès le vendredi soir sur la place Bouchard, juste devant l’église St-Sauveur, avec les témoignages de chrétiens sur la manière dont se vit la solidarité dans les différentes paroisses de l’agglomération. Le P. Henri Gesmier (connu sous le nom de Père Riton), prêtre au Mont St-Michel et ancien aumônier de Fleury-Mérogis, témoignera également. La soirée se poursuivra à l’intérieur de l’église par un temps de prière à la manière de Taizé et une lecture continue de l’Évangile de St-Luc. Un temps privilégié pour les enfants et les familles est prévu le samedi après-midi. Les jeunes mèneront également des actions d’évangélisation de rue. Le tout se terminera par une messe présidée par le P. Xavier Signargout, vicaire général, le samedi 30 mars à 18h en l’église St-Sauveur.

À Lisieux, les 24 heures pour Dieu se dérouleront à la chapelle du Carmel en collaboration avec le Sanctuaire. Liturgie des heures, adoration du Saint Sacrement, célébrations de la réconciliation et de l’eucharistie alterneront alors pour que chacun puisse participer. Enfin, une soirée spéciale pour les jeunes est prévue en la Basilique Notre-Dame à Douvres-la-Délivrande le vendredi 29 mars.