Message de l’Avent 2022 de Mgr Habert

Ce dimanche, l’Église entre dans le temps de l’Avent. Cette période nous invite à un temps d’attente joyeuse, il nous prépare à célébrer la naissance de Jésus.

À cette occasion, chacun d’entre nous est appelé à ouvrir son cœur à la venue du Seigneur qui continue aujourd’hui encore de venir à nous.

Cette joie ne nous fait pas pour autant oublier, le monde dans lequel nous vivons. Je pense ici à la crise économique, aux conflits armés, mais aussi à la crise ecclésiale que nous traversons. Vous avez appris, il y a quelques semaines, les nouvelles révélations portées par la Conférence des évêques de France. Comme vous, j’ai ressenti, au-delà de la honte, une immense tristesse et une grande compassion pour nos frères et sœurs blessés.

Cette crise doit être pour nous source de conversion. Elle nous appelle à approfondir ce qu’est la nature et la mission de l’Église : vivre et annoncer l’Évangile.

Ainsi nous pensons à toutes ces personnes qui portent la Bonne Nouvelle dans notre diocèse et au sens de leurs engagements. Car l’Avent, c’est aussi le temps de l’attention au Seigneur qui vient. Il continue sa venue à travers les prêtres, les consacrés et les fidèles laïcs qui s’engagent par exemple pour la catéchèse, l’accueil des familles en deuil, la pastorale des jeunes, de la famille ou de la santé…

J’invite vraiment chacune et chacun d’entre vous à réfléchir à la manière dont nous pouvons porter la lumière du Christ autour de nous et être porteur de son message d’espérance et de fraternité.

En chemin vers Noël, je vous assure de ma prière pour vous et pour vos proches.

✠ Jacques Habert
Évêque de Bayeux et Lisieux