Créer de la communion entre les paroisses

L’agglomération caennaise est divisée en deux pôles missionnaires. Toutefois, pour favoriser les projets en commun entre toutes les paroisses, et les accompagner sur diverses questions, un couple de bénévoles : Véronique et Dany Lelièvre, a reçu une mission spécifique de notre évêque depuis un an. Rencontre.

 

EBL : D’où vous vient votre mission ?

Véronique et Dany Lelièvre : Nous avons été coordinateurs de l’équipe pastorale de la paroisse St-François des Odons pendant six ans et demi, paroisse qui a un prêtre modérateur (le Père François Quillet pendant six ans et le P. Jean-Pierre Larsonneur depuis septembre 2015).

V. L. : A la fin de notre mission, Mgr Boulanger nous a demandé de devenir responsables de l’équipe de l’agglomération caennaise. Cette équipe existait déjà et était au service des paroisses de l’agglo.

D. L. : Mgr Boulanger nous incitait à nous appuyer sur notre expérience : en particulier, le travail mené avec les laïcs et les prêtres ensemble au sein de l’équipe pastorale, et plus spécialement la répartition des tâches et des missions. Nous avons pris un temps de réflexion avant de rendre une réponse positive.

 

EBL : En quoi consiste votre mission ?

V. L. : On pourrait la résumer ainsi : « chercher ce que l’on ferait mieux si on le faisait ensemble ». D’une manière concrète la mission de l’équipe d’agglo consiste à écouter et à aider les équipes pastorales des paroisses de l’agglomération caennaise pour faire grandir la communion au service de l’évangélisation et à aider, informer, accompagner les projets en cours.

D. L. : Notre équipe d’agglo n’est pas une « super équipe pastorale d’agglo » qui se substituerait aux équipes pastorales des paroisses. Pour bien appréhender notre mission et la faire comprendre, de janvier à juin 2017 nous avons rencontré les huit équipes pastorales des paroisses de l’agglo. Nous avons vu quels pouvaient être les projets qui pourraient être menés tous ensemble, et les projets qui pourraient être menés par trois ou quatre paroisses. Nous avons répertorié également les projets déjà en cours à soutenir et à développer.

 

EBL : Concrètement, comment cette collaboration entre les paroisses de l’agglo peut-elle se traduire ?

V. L. : Déjà, en septembre 2017 lors de la rentrée diocésaine, nous avons rendu compte à toutes les paroisses de l’agglo de notre enquête et défini ensemble des priorités pour 2017-2018.

Notre premier projet, le plus évident, s’articule autour de la pastorale du mariage et de l’après-mariage. C’est une question sur laquelle toutes les paroisses sont d’accord pour avoir un projet commun à long terme. Pour ce faire, nous avons récemment réuni toutes les équipes de préparation au mariage des huit paroisses de l’agglo et les prêtres pour voir quels pouvaient être les besoins et à terme mutualiser des moyens, des pratiques.

D. L. : Nous sentons aussi le besoin exprimé par les paroisses de travailler ensemble la question de l’après-mariage : que peut-on proposer, inventer, pour prendre soin de la famille et du couple ?

 

EBL : Vous parliez de projets existants à soutenir. Quels sont-ils ?

V. L. : Par exemple la Frat Jeunes qui existe depuis deux ans sous la responsabilité de Jean-Baptiste Clerval. Cette « Frat » propose aux jeunes lycéens sur Caen des rencontres toutes les deux semaines sur des thèmes variés. On peut citer aussi les « 24 heures pour Dieu » proposées pendant le Carême : nous réussissons à avoir des bénévoles des huit paroisses pour préparer et animer cet événement qui a lieu dans le centre-ville de Caen.

 

EBL : Votre mission serait-elle transposable à d’autres pôles missionnaires ?

D. L. : Pourquoi pas ? Il est vrai que se joue dans notre mission la place des laïcs dans l’animation pastorale des pôles. Travailler avec d’autres nécessite de se déposséder de son projet propre, mais pour un résultat meilleur. C’est un long travail de communion.

Propos recueillis par

Alexandre Barbé

 

 

Les deux pôles missionnaires de l’agglomération caennaise

Le pôle missionnaire de Caen 1 regroupe quatre paroisses : Saint Thomas de l’Université, Saint François des Odons, Saint François de Sales, Sainte Trinité de Caen.

Le pôle missionnaire de Caen 2 regroupe quatre paroisses : Sainte Marie des Portes de la Mer, Bienheureux Marcel Callo du Plateau, Saint Jean Bosco des Cités, Saint Norbert de Beaulieu.

Les deux pôles regroupent près de 195 000 habitants répartis sur 15 communes.

 

L’équipe de l’agglomération caennaise est composée de : Véronique et Dany Lelièvre, Gilles Vautier, le Père Jean-Pierre Larsonneur, le Père Laurent Lair.