Pontmain 2021, 150ème anniversaire de l’apparition

Il y a 150 ans, notre pays connaissait comme aujourd’hui une situation bien difficile : la France était en guerre et craignait les épidémies, l’hiver était rude et les récoltes mauvaises. C’est alors que dans un village de la Mayenne, Marie apparaît quelques heures à des enfants et remet le village en état d’espérance.

Premier don de Dieu en 1936

L’histoire de Pontmain a déjà connu un tournant 35 ans auparavant. A l’arrivée de l’abbé Michel Guérin en 1836, l’église est en ruine, le prêtre voit la misère qui règne dans ce village.

Il a été formé à la spiritualité de l’École française : « A Jésus par Marie ». Il encourage la prière du chapelet dans chaque famille, il offre à chaque famille une statue de la Vierge. Dès que les finances de la paroisse le permettent, Marie a aussi sa place à l’église et sur le clocher. Il répare l’édifice et le rend beau pour ses paroissiens qui ont droit, eux aussi à la beauté. Il développe la vie spirituelle des villageois et sait que cela serait inutile s’ils restent dans la misère. Avec l’aide de quelques bienfaitrices et l’arrivée de religieuses, il ouvre une école et permet les soins aux malades et personnes âgées. Il demande instamment au préfet une voirie décente et ouvre un bureau de bienfaisance pour les nécessiteux.

L’apparition de Marie le 17 janvier 1871

En 1871, en pleine guerre franco-prussienne, les troupes ennemies sont aux portes de Laval.  On est sans nouvelle des 38 jeunes hommes partis sous les drapeaux. Les villageois désespèrent : « On a beau prier, Monsieur le curé, Dieu ne nous écoute pas ! » Marie apparaît aux enfants Eugène et Joseph. Elle vient délivrer son message de paix et de conversion à des cœurs préparés par la prière. Les habitants du village retrouvent des raisons d’espérer, les prussiens battent en retraite devant Laval, les jeunes soldats du canton reviennent tous sains et saufs.

17 janvier 2021

Le 17 janvier prochain, les pèlerins iront à Pontmain en autocar au départ de la maison diocésaine à Caen, ou bien de Honfleur, Lisieux, Falaise, Bayeux, Villers-Bocage ou Vire. A leur arrivée, ils participeront à la messe présidée par M. le Cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’état du Saint Siège qui procédera à l’ouverture de la porte Sainte. L’angelus précédera le repas chaud ou tiré du sac. En début d’après-midi, prennent place : la découverte des lieux de l’apparition ou l’adoration à l’église paroissiale ou le chapelet. Vient ensuite le récit de l’apparition à 18 voix avec les enfants de Pontmain. Après les vêpres les cars nous ramèneront dans le Calvados.

« Mais, priez mes enfants » A Pontmain, Marie nous invite à la prière confiante et nous ouvre à l’espérance. Dieu continue à nous faire signe. Demandons-lui de voir ces signes et de savoir les comprendre. En pensant à l’abbé Michel Guérin, nous aurons aussi à cœur de confier à Marie la vie de nos paroisses et le ministère des prêtres qui nous accompagnent au quotidien.

Logo service pèlerinages

Contact

Pèlerinages diocésains
Maison Diocésaine
1, rue Nicolas Oresme
14000 Caen

02 31 29 35 08
mercredi 14h-17h30
jeudi et vendredi 9h-12h
pelerinages@bayeuxlisieux.catholique.fr

Visitez notre blog pour suivre les pèlerinages en direct !

Equipe

Responsable : Élisabeth Hamard

Marches pèlerines :
Bénédicte Moriceau 

Pèlerinages à venir

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31