Une année Thérésienne

Voilà une nouvelle qui doit nous réjouir : une année Thérésienne s’ouvrira le dimanche 8 janvier prochain, elle sera une année jubilaire. Elle durera jusqu’au dimanche 7 janvier 2024. Elle sera portée à la fois par le sanctuaire d’Alençon et le sanctuaire de Lisieux. Elle fêtera en même temps le cent cinquantième anniversaire de la naissance de Thérèse (1873) et le centième anniversaire de sa béatification (1923).

Le programme de cette année jubilaire vous sera donné prochainement. Elle se présente à la fois comme un temps d’action de grâce pour le rayonnement de Thérèse et aussi un temps d’approfondissement et de conversion. Comment ne pas en comprendre toute l’actualité en ce temps si douloureux de l’Église que nous traversons ?

 

Approfondir le message de Thérèse

N’oublions pas qu’il y a 25 ans (octobre 1997), Thérèse était reconnue docteur de l’Église par le saint pape Jean-Paul II. À cette occasion, il adressait à l’Église une lettre apostolique.

J’en retiens deux passages :

« Parmi les petits auxquels les secrets du Royaume ont été manifestés d’une manière toute particulière, resplendit Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face. Aujourd’hui encore nous sommes invités à nous tourner vers ces petits qui nous révèlent les secrets du Royaume. La vie quotidienne nous en donne l’occasion si nous savons ouvrir les yeux de notre cœur. »

Jean-Paul II continuait, il citait un de ses prédécesseurs : « Paul VI, pour le centenaire de sa naissance, exaltait Thérèse dans sa recherche exemplaire de Dieu, il la proposait comme maîtresse de la prière et de l’espérance théologale, modèle de communion avec l’Église. »

Quel défi pour nous, et sans doute spécialement pour nous qui avons la grâce d’être du diocèse de Thérèse, d’approfondir son message. Il nous faut chercher à comprendre comment la vie de Thérèse peut éclairer les passages si nombreux que nous avons à franchir. Le pape évoque la communion avec l’Église, cette intention doit nous mobiliser aujourd’hui.

Confions, à celle qui voulait passer son ciel à faire du bien sur la terre, cette année. Ce n’est pas pour Thérèse que nous ouvrons cette année, c’est pour nous et pour la plus grande gloire de Dieu. Qu’elle porte des fruits en abondance.

 

+ Jacques Habert
Évêque de Bayeux et Lisieux

Editos

Contact

Un problème avec votre abonnement ?

Contactez Marylène Vally au 02 31 29 20 13

Equipe

Directeur de la publication : Père Laurent Lair

Comité de rédaction : P. Laurent Lair, P. Laurent Berthout, Pascaline Lano, Marc Gavard, Daniel Hinard, Clémence Allix, Christian Alleaume, Alexandre Barbé
journal@bayeuxlisieux.catholique.fr